Delegation of the European Union to Myanmar

Éthiopie: discours d’orientation du haut représentant/vice-président Josep Borrell lors du webinaire sur le rôle des médias dans la promotion de la réduction des armes à feu en Afrique

Ethiopia, 09/10/2020 - 12:00, UNIQUE ID: 201009_4
Statements by the HR/VP

Seul le texte prononcé fait foi!

Monsieur le Commissaire [à la paix et à la sécurité de l’Union africaine, Smaїl] Chergui, Mesdames et Messieurs,

C’est pour moi un grand plaisir de partager avec vous, Monsieur le Commissaire Chergui, l’ouverture de ce webinaire sur un sujet aussi important.

J’ai dit à maintes reprises que le moteur de la démocratie est alimenté par l’information. Sans information, la démocratie ne peut fonctionner. Mais l’information ne pousse pas sur les arbres, elle doit être produite et les journalistes jouent un rôle essentiel dans la production de l’information et, par conséquent, dans la promotion de la démocratie, des valeurs, des principes et des sociétés démocratiques.

En informant les citoyens, les journalistes les aident à demander des comptes aux gouvernements. Pour être responsables, les citoyens doivent avoir la capacité de juger, ce qui n’est possible que s’ils sont informés, bien informés et informés en temps utile.

De même, les médias contribuent à expliquer les causes profondes de la crise, à sensibiliser aux menaces et à favoriser le dialogue entre les groupes rivaux.

Vous pouvez diffuser de fausses informations en seulement 40 caractères, mais si vous souhaitez expliquer quelque chose de complexe, il vous en faudra plus que ça.

Vous devez attirer l’attention. Vous devez avoir de nombreuses informations en tête pour les distiller et les rendre accessibles au grand public. Tous ces efforts contribuent en définitive à bâtir une société dynamique et démocratique et, avec elle, un environnement propice à la paix.

Cela est plus que jamais nécessaire dans le monde actuel, où nous sommes inondés de nouvelles, mais peut-être n’avons-nous pas suffisamment d’informations ou d’informations de la qualité requise. Malheureusement, aujourd’hui, partout dans le monde, nous constatons des restrictions croissantes à la liberté d’expression, les journalistes étant empêchés d’exercer leur profession, risquant souvent leur vie pour tenter de faire leur travail.

Nous constatons une corrélation entre les pays confrontés à des problèmes de gouvernance et la vulnérabilité aux conflits armés, et nous devons briser ce cercle vicieux. Sur une note plus positive, permettez-moi de dire qu’au cours de la pandémie actuelle, nous avons vu des initiatives créatives qui ont contribué à la diffusion de l’information et à la lutte contre la désinformation.

La désinformation a toujours existé. Mais aujourd’hui, elle existe à grande échelle, ce qui nécessite une réponse organisée. Nous savons qu’il est nécessaire de disposer d’informations et de comptes rendus précis sur les solutions à apporter si nous voulons faire face aux crises et aux conflits de longue durée. Il est essentiel que les questions d’intérêt public, y compris celles qui sont politiquement controversées, puissent faire l’objet de rapports et de discussions libres et approfondies.

Mesdames et Messieurs, l’Union européenne, en tant que proche voisin et partenaire principal de l’Afrique, soutient fermement les efforts déployés par l’Union africaine pour faire taire les armes sur le continent.

Et ici, Monsieur le Commissaire [à la paix et à la sécurité de l’Union africaine, Smaïl] Chergui, notre coopération en vue d’une paix durable et de la prévention des conflits figure au premier rang de nos priorités communes. Elle favorise également une gouvernance inclusive et responsable et reconnaît le rôle de la société civile, des médias et des institutions démocratiques.

Permettez-moi de saluer le travail des journalistes, en particulier ici, en Afrique, et dans le monde entier, pour leur engagement à faire entendre toutes les voix en faveur de la paix. Ces voix qui, à terme, feront taire les armes parce qu’elles sont plus puissantes. Votre travail est crucial car il fournit une analyse fiable et crédible et sert de pont entre les communautés locales et les décideurs politiques. Je peux vous assurer que l’Union européenne restera un partenaire solide et fiable dans la mise en œuvre de la feuille de route principale de l’Union africaine pour faire taire les armes.

Lien vers la vidéo: https://audiovisual.ec.europa.eu/en/video/I-196207

Languages:
Équipes éditoriales: