Delegation of the European Union to Myanmar

Déclaration du haut représentant/vice président Josep Borrell et du commissaire Janez Lenarčič sur la situation des Rohingyas dans les eaux du golfe du Bengale et de la mer d'Andaman

Brussels, 01/05/2020 - 19:46, UNIQUE ID: 200501_2
Statements by the HR/VP

Repoussés des côtes du golfe du Bengale et de la mer d'Andaman, plusieurs centaines de Rohingyas, y compris des femmes et des enfants, dérivent en mer depuis des semaines dans des conditions effroyables. L'Union européenne demande instamment aux gouvernements de la région de mener une opération de recherche et de sauvetage et de trouver une solution pour permettre le débarquement en toute sécurité de ces personnes. Le 16 avril 2020, le Bangladesh a permis à quatre cents Rohingyas se trouvant sur l'un des bateaux de débarquer en toute sécurité et leur a porté secours, faisant ainsi preuve d'une générosité et d'une humanité constantes. Nous espérons que les pays de la région suivront cet exemple.

L'UE demande instamment à toutes les forces armées présentes au Myanmar d'appliquer d'urgence un cessez-le-feu sans condition et de s'engager de nouveau en faveur d' un processus de paix inclusif. Cela permettrait de s'attaquer aux causes profondes du drame des Rohingyas. L'UE est l'un des principaux donateurs d'aide humanitaire et d'aide au développement en faveur des réfugiés rohingyas au Bangladesh et elle est prête à fournir un soutien supplémentaire dans la région. Nous continuons de plaider en faveur d'un retour sûr, durable, digne et volontaire des réfugiés rohingyas dans leurs lieux d'origine et pour que les auteurs des crimes commis à leur encontre aient à répondre pleinement de leurs actes.