Delegation of the European Union to Myanmar

Déclaration de la haute représentante/vice-présidente sur la Journée mondiale de lutte contre le sida

Bruxelles, 01/11/2014 - 00:00, UNIQUE ID: 141201_02_en
Statements by the HR/VP

La lutte contre le VIH/sida doit demeurer une priorité absolue pour l’Union européenne. Depuis le début de l’épidémie, le sida a coûté la vie à 39 millions de personnes dans le monde. Aujourd’hui, plus de 35 millions de personnes vivent avec cette maladie, principalement dans les pays en développement, et il est de notre devoir de les aider. Il convient toutefois de noter que des progrès impressionnants ont été réalisés au cours des dix dernières années, un nombre croissant de malades ayant désormais accès à des traitements susceptibles de leur sauver la vie.

L’UE n’a eu de cesse de soutenir les pays en développement dans leurs efforts pour lutter contre le VIH/sida et améliorer la santé de leurs citoyens, en particulier les femmes et les enfants. Nous continuerons de les aider à renforcer leurs systèmes de santé et à œuvrer à l’éradication du sida. En moyenne, l’UE consacre 500 millions d’euros de son aide au développement à la santé chaque année, notamment en Afrique subsaharienne, la région la plus touchée par la maladie.

En tant que membre fondateur du Fonds mondial de lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme, la Commission européenne a contribué à ses résultats notables. À nos yeux, le Fonds mondial constitue l’un des outils les plus précieux dont nous disposons pour tenir nos engagements en matière de lutte contre le VIH/sida. À ce jour, environ la moitié des ressources du Fonds mondial lui ont été fournies par l’UE, qui restera le plus grand donateur collectif en sa faveur.

Le VIH/sida ne constitue pas uniquement un problème sur le plan de la santé. Il touche aussi aux droits de l’homme, aux droits de la femme et aux droits de l’enfant ainsi qu’au droit à l’éducation.

Je tiens également à remercier la société civile pour le rôle important qu’elle joue dans la lutte contre cette maladie, à la fois par ses mesures de sensibilisation et par son action sur le terrain.

Catherine Ray +32 498 96 99 21 - +32 2 296 99 21 -  Catherine.Ray@ec.europa.eu -  @CatherineEUspox

Eamonn Prendergast +32 460 75 32 93 - Eamonn.Prendergast@ec.europa.eu

Sharon Zarb +32 2 460 792 256 - Sharon.Zarb@ec.europa.eu

Languages:
Équipes éditoriales: