Delegation of the European Union to Myanmar

Le secrétaire général adjoint du SEAE, M. Belliard, participera au 17e dialogue Shangri-La

Bruxelles, 01/06/2018 - 15:10, UNIQUE ID: 180531_13
Press releases

Les 2 et 3 juin, le secrétaire général adjoint du Service européen pour l'action extérieure, Jean-Christophe Belliard, participera au 17e sommet de l'Institut international d'études stratégiques sur la sécurité en Asie, communément appelé dialogue Shangri-La, qui se tiendra à Singapour.

Le dialogue Shangri-La réunit des ministres et des délégués de plus de 50 pays et constitue une plateforme annuelle bien établie pour débattre des questions de sécurité et de défense dans la région Asie-Pacifique. Le secrétaire général adjoint consacrera une session extraordinaire au thème suivant: "La crise sécuritaire et humanitaire dans l'État de Rakhine au Myanmar".

La participation active de l'UE au dialogue Shangri-La devrait également être considérée comme s'inscrivant dans le contexte des récentes conclusions du Conseil intitulées "Coopération renforcée de l'UE en matière de sécurité en Asie et avec l'Asie", adoptées par les 28 ministres des affaires étrangères de l'UE lors de la session du Conseil des affaires étrangères qui s'est tenue en début de semaine. Ces conclusions illustrent l'importance que l'UE attache à ses intérêts en matière de sécurité et à ceux de ses partenaires asiatiques, ainsi que sa détermination à œuvrer avec ceux-ci à la paix et à la sécurité, tant dans la région qu'au-delà.

La paix dans le monde passe par un effort à l'échelle mondiale. Lors de leur session, les ministres des affaires étrangères de l'UE ont recensé les principaux domaines sur lesquels doit porter le dialogue approfondi en matière de sécurité en Asie et avec les partenaires asiatiques: la sûreté maritime, la cybersécurité, la lutte contre le terrorisme, les menaces hybrides, la prévention des conflits, la prolifération des armes chimiques, biologiques, radiologiques et nucléaires et le développement d'ordres régionaux fondés sur la coopération. Les ministres ont souligné qu'il était nécessaire que la coopération en matière de sécurité en Asie et avec les partenaires asiatiques devienne plus opérationnelle. L'UE se prépare donc à renforcer le dialogue avec l'Asie et à étendre sa coopération à des domaines tels que le renforcement des capacités, les programmes de formation et les exercices conjoints.