Delegation of the European Union to Myanmar

EU recognises advocates of democracy and human rights in Myanmar

03/08/2017 - 09:12
News stories

Dans le cadre de ses efforts visant à soutenir la transition démocratique et les droits de l’homme au Myanmar/en Birmanie, l’UE a récompensé trois personnalités de ce pays en leur décernant le nouveau prix Schuman pour leur action en faveur de la démocratie, de l’État de droit, des droits de l’homme, de la tolérance et de l’égalité.

Les prix Schuman mettent en lumière et reconnaissent les travaux accomplis par des personnalités remarquables souvent confrontées à des résistances, des critiques et des menaces. L’objectif est de les encourager à poursuivre leurs efforts en vue de promouvoir les libertés et les droits fondamentaux. 

Parmi les lauréats de 2017 figure U Ko Ni (à titre posthume), un avocat assassiné en janvier de cette année, qui a œuvré de manière exceptionnelle à la promotion de l’État de droit et des droits civils pendant le processus de transition qu'a connu le pays. En tant que membre de la communauté musulmane du Myanmar/de Birmanie, U Ko Ni s’est également distingué par son engagement en faveur du dialogue interreligieux et sa lutte contre la discrimination. Daw Ja Nan Lahtaw, directrice de la fondation Shalom, a été récompensée pour sa remarquable mobilisation en faveur de la paix et de l’égalité entre les hommes et les femmes au Myanmar/en Birmanie. Le troisième lauréat, U Aung Myo Min, est le directeur exécutif de l’ONG «Equality Myanmar». Après avoir pris part au soulèvement des étudiants en 1988, il a passé 24 ans en exil. Il a contribué de manière active et ouverte à la promotion des droits de l’homme et de l’égalité depuis son retour au Myanmar/en Birmanie en 2013. Le prix Schuman met à l’honneur les efforts déployés sans relâche par U Aung Myo Min pour faire progresser les droits de l’homme et l’égalité dans son pays.

Les lauréats 2017 au Myanmar/en Birmanie ont été choisis conjointement par des représentants des États membres de l’Union européenne dans ce pays, parmi une liste de militants, chercheurs, responsables politiques, travailleurs sociaux, journalistes, avocats et responsables de communautés. La cérémonie de remise des prix s’est tenue à Nay Pyi Daw en avril.

Languages: