Delegation of the European Union to Myanmar

Déclaration de la haute représentante/vice-présidente Federica Mogherini sur le meurtre en Syrie du pilote jordanien Moaz al-Kasasbeh et sur l’exécution de prisonniers

Bruxelles, 04/02/2015 - 00:00, UNIQUE ID: 150204_02
Statements by the HR/VP

Le meurtre du pilote jordanien Moaz al-Kasasbeh constitue l’illustration la plus récente de la négation par Daech des valeurs et des droits humains les plus élémentaires. Nos pensées vont à la famille de Moaz al-Kasasbeh et au peuple jordanien.

Nous restons déterminés à mobiliser tous les moyens à notre disposition pour lutter contre le terrorisme, et nous travaillons en ce moment même à finaliser un ensemble de mesures.

Alors que tous les efforts doivent être faits pour lutter contre le terrorisme et pour tenir les auteurs pour responsables, notre réaction face à la menace représentée par Daech doit être en accord avec nos valeurs communes concernant la justice et les droits des prisonniers; notre action doit être guidée par le respect du droit international dans le domaine des droits de l’homme et du droit humanitaire. La position européenne contre la peine de mort reste inchangée, et nous sommes convaincus que la peine capitale n’a aucun effet dissuasif.

Nous sommes bien conscients que la Jordanie est en première ligne dans la lutte menée contre Daech et joue un rôle crucial en contribuant à la stabilité dans la région.

Elle accueille un très grand nombre de réfugiés en provenance de Syrie, d’Irak et de Palestine, apportant sécurité et secours aux personnes en grave difficulté.

La Jordanie est également un partenaire précieux de l’Union européenne et de la communauté internationale dans notre lutte commune contre le terrorisme. Nous sommes déterminés à poursuivre nos efforts afin de renforcer la coopération en matière de sécurité et de lutte contre le terrorisme entre l’UE et la Jordanie, dans le cadre de notre partenariat privilégié et conformément aux principes européens de respect des droits de l’homme.

Languages: