Delegation of the European Union to Myanmar

Les ministres des affaires étrangères de l’UE approuvent l'opération de lutte contre le trafic de migrants et les orientations concernant l’énergie, l’Asie et la coopération avec les Nations unies

22/06/2015 - 00:00
News stories

Lors de leur réunion à Luxembourg, le 22 juin, les ministres des affaires étrangères de l'UE ont convenu de lancer la mission EUNAVFOR Med afin de démanteler le modèle économique des trafiquants en Méditerranée.

Arrivée de la haute représentante et vice-présidente de la Commission, Federica Mogherini, au Conseil «Affaires étrangères» à Luxembourg

Cette décision fait partie d'une initiative plus large visant à sauver des vies et prévenir d'autres événements tragiques en Méditerranée. Cette initiative comprend également un agenda européen en matière de migration , qui étudie les liens entre les aspects internes et externes des migrations.

S’exprimant à Luxembourg, la haute représentante et vice-présidente de la Commission a déclaré:

«Il y a moins de deux mois, le Conseil européen nous a chargés de préparer une opération en Méditerranée afin, avant tout, de sauver des vies et de démanteler le modèle économique des passeurs et des trafiquants d’êtres humains. Cette opération est lancée aujourd'hui. Je voudrais être très claire à ce sujet: ce ne sont pas les migrants que nous visons, mais ceux qui gagnent de l’argent avec leur vie et, trop souvent, avec leur mort. Cette opération fait partie des mesures que nous avons prises pour remplir notre mission.»

 «Je suis impressionnée par l’unanimité et la rapidité avec lesquelles nous avons réussi à mettre cette opération en place. [...] Cela montre que l’Union européenne est en train de tourner la page», a fait remarquer Mme Mogherini.

Au cours du déjeuner, les ministres ont rencontré Ban Ki Moon, le secrétaire général des Nations unies. Plusieurs conférences importantes organisées dans le cadre des Nations unies se dérouleront en 2015: la réunion sur un nouvel accord concernant le changement climatique qui se déroulera à Paris en décembre, la conférence des Nations unies sur le financement du développement qui se tiendra en juillet à Addis Ababa et les négociations sur le programme de développement pour l’après-2015 prévues en septembre à New York.

Les discussions lors de la réunion à Luxembourg ont également porté sur les relations de l'UE avec l'Asie, et notamment avec la Chine, l'approfondissement de l'engagement multilatéral avec l'ANASE (ASEAN) et le renforcement de la connectivité entre les deux régions.

Les ministres ont également participé aux discussions stratégiques sur l'énergie, qui ont été principalement axées sur la sécurité énergétique et sur les moyens de réduire l'empreinte carbone de l'Union pour en faire le numéro un mondial en matière d'énergies renouvelables.

Le Conseil des affaires étrangères a prolongé jusqu’au 31 janvier 2016 les sanctions économiques prononcées par l'UE contre la Russie du fait de son rôle joué en Ukraine.

Liens vers les conclusions du Conseil:

Languages: