Delegation of the European Union to Myanmar

Œuvrer ensemble pour protéger la vie marine

08/06/2021 - 06:30
News stories

La journée mondiale des océans nous rappelle que les océans jouent un rôle primordial dans notre vie quotidienne. Les océans, poumons de notre planète, consistent une source importante de nourriture et de médicaments et sont un élément essentiel de la biosphère. Des milliers d’animaux marins sont tués chaque année en raison de la pollution marine. Près d’un tiers des coraux de récifs et plus d’un tiers des mammifères marins sont aujourd’hui menacés d’extinction. La disparition des récifs coralliens tropicaux menace également de détruire les moyens de subsistance d’un demi-milliard de personnes. Ensemble, nous pouvons tenter de protéger nos océans.

marine biodiversity

Les océans couvrent plus de 70 % de la surface de la planète. Ils sont notre source de vie, assurant la subsistance de l’humanité et celle de tous les autres organismes vivant sur terre. Les océans produisent au moins 50 % de l’oxygène de la planète, abritent la majeure partie de la biodiversité terrestre et constituent la principale source de protéines pour plus d’un milliard de personnes dans le monde. Ils constituent également un élément essentiel à notre économie puisque l’on estime que 40 millions de personnes seront employées par les industries fondées sur l’océan d’ici 2030. Malgré tous leurs avantages, les océans ont maintenant besoin de soutien.

«Nous devons protéger nos océans parce qu’ils sont essentiels, parce qu’ils régulent le climat et parce qu’ils génèrent la plus grande partie de l’oxygène que nous respirons. Pour ce faire, ils absorbent 90 % du réchauffement planétaire et 30 % des émissions de carbone. Cependant, cette situation entraîne des conséquences néfastes sur les océans. Ils deviennent plus chauds, plus acides, et produisent moins d’oxygène. Ce phénomène est particulièrement évident dans les récifs coralliens, qui meurent lentement. Nous avons besoin d’océans sains parce qu’ils doivent continuer à absorber le carbone nécessaire pour fournir l’oxygène et la nourriture dont nous avons besoin, et constituer une source d’énergie renouvelable», a déclaré Marc Vanheukelen, ambassadeur de l’UE pour la diplomatie en matière de climat.

With 90% of big fish populations depleted, and 50% of coral reefs destroyed, we are taking more from the ocean than can be replenished. To protect and preserve the ocean and all it sustains, we must create a new balance, rooted in true understanding of the ocean and how humanity relates to it. We must build a connection to the ocean that is inclusive, innovative, and informed by lessons from the past. “The Ocean: Life and Livelihoods” is the theme for World Oceans Day 2021, as well as a declaration of intentions that launches a decade of challenges to get the Sustainable Development Goal 14, “Conserve and sustainably use the oceans, seas and marine resources”, by 2030.

L’épuisement de 90 % des populations de gros poissons et la destruction de 50 % des récifs coralliens montrent que nous prenons plus des océans que ce qui peut être reconstitué. Afin de protéger et de préserver les océans et tous leurs bienfaits, nous devons créer un nouvel équilibre fondé sur une véritable compréhension de l’océan et de la manière dont l’humanité y est liée. Nous devons établir une relation avec les océans qui soit inclusive et innovante en nous appuyant sur les leçons du passé. «L’océan: Vie et moyen de subsistance» est le thème de la Journée mondiale des océans de 2021, ainsi qu’une déclaration d’intention qui vise à lancer une décennie de défis pour atteindre l’objectif de développement durable n° 14, «Conserver et exploiter de manière durable les océans, les mers et les ressources marines aux fins du développement durable»(lien externe), d’ici 2030.

Outre la surpêche, l’urbanisation, le changement climatique et les pratiques non durables, la pollution marine est l’une des principales causes de l’épuisement de la biodiversité marine. La stratégie de l’UE en faveur de la biodiversité réaffirme que la pollution est une cause majeure de la perte de la biodiversité et qu’elle a des effets néfastes sur notre santé et notre environnement. La pollution peut prendre de nombreuses formes, notamment les déchets et les matières plastiques. Malgré une réglementation européenne stricte visant à réduire ces polluants, des efforts supplémentaires restent nécessaires. Par exemple, dans le cadre des règles pour la protection du milieu marin, des valeurs seuils sont en cours d’élaboration pour les limiter. Il a été convenu de limiter le nombre de déchets abandonnés sur les plages à 20 par 100 mètres de littoral. D’autres valeurs seuils sont en cours d’élaboration.

La majorité des déchets marins est en plastique (60 à 80 %). Ces déchets proviennent principalement de sources terrestres par le drainage des rivières ou des eaux usées, ou sont rejetés dans la mer par le vent, mais des sources marines telles que le transport maritime, la pêche et l’aquaculture peuvent également être à l’origine de grandes quantités de déchets particulièrement dangereux (par exemple, la perte d’engins de pêche).

Il est essentiel de prendre des mesures pour prévenir, réduire et contrôler la pollution du milieu marin provenant de toutes les sources terrestres, y compris les fonds marins et son sous-sol. Plus de 800 espèces ont été confrontées à une forme de déchets marins, dont la majorité est en plastique, et plus de 700 espèces d’animaux marins ont été retrouvées avec des traces de plastique dans leur tube digestif. La pollution par les plastiques a un effet direct et mortel sur la faune sauvage et la biodiversité.

 

Il a été démontré que toutes les espèces de tortues de mer, ainsi que 66 % des mammifères marins et 60 % des oiseaux marins, sont touchés. Les tendances observées au cours des deux dernières décennies montrent que les cas d’ingestion et d’emmêlement dans des débris de plastique ont augmenté de 49 %, et les scientifiques prévoient que l’ingestion de plastique par les oiseaux de mer augmentera de 99 % d’ici 2050. On estime que les récifs coralliens sont 89 % plus susceptibles de développer une maladie due au plastique.

 

Des milliers de tortues marines, de phoques et d’autres mammifères marins meurent chaque année parce qu’ils avalent des déchets plastiques ou s’emmêlent dedans. Les déchets plastiques tuent jusqu’à un million d’oiseaux marins par an. Près d’un tiers des coraux de récifs et plus d’un tiers des mammifères marins sont aujourd’hui menacés d’extinction. La disparition des récifs coralliens tropicaux menace également de détruire les moyens de subsistance d’un demi-milliard de personnes.

Une plongée avec les cachalots

Les cachalots sont des mammifères marins fabuleux, intéressants et intelligents; ils respirent de l’air à la surface et plongent à plus de 1 000 mètres de profondeur en retenant leur respiration pendant plus d’une heure. Lors de leur plongée dans les abysses où l’obscurité est totale, ils utilisent l’écholocalisation pour suivre leur proie. Ils se nourrissent principalement d’encornets et de poissons. L’écholocalisation leur permet de recréer l’image de leur environnement dans leur cerveau, de la même manière qu’une échographie permet de voir le bébé chez une femme enceinte. Jetez un coup d’œil à cette belle histoire racontée depuis l’île Maurice! Regardez la vidéo et lisez l’article complet ici.

 

#EUBeachCleanup 2021 - Œuvrer ensemble pour protéger la vie marine

En accord avec la COP 15 sur la diversité biologique (lien externe), l’édition 2021 de la campagne annuelle mondiale #EUBeachCleanup sera axée sur la protection de la biodiversité marine. Pour protéger la vie marine, l’UE, l’ONU et les Schtroumpfs feront à nouveau équipe dans le cadre de la campagne de cette année, qui vise à sensibiliser le public sur l’importance de la protection de la vie marine et du maintien d’écosystèmes marins sains, et à promouvoir des actions qui montrent comment nous pouvons, avec VOTRE aide, commencer à protéger les océans dans notre vie quotidienne. Participez à la campagne #EUBeachCleanup cet été! Restez connecté pour en savoir plus sur les activités de cette année qui sont organisées en ligne et sur place en collaboration avec la campagne «Act Now» des Nations Unies!

Rubriques éditoriales:

Auteur