Delegation of the European Union to Mozambique

L’UE déploie une mission d’observation électorale au Mozambique

Brussels, 31/07/2019 - 14:48, UNIQUE ID: 190731_5
Press releases

L’Union européenne déploiera une mission d’observation électorale (MOE) dans le pays pour observer les élections législatives qui auront lieu le 15 octobre prochain.

À l’invitation des autorités mozambicaines, l’Union européenne déploiera une mission d’observation électorale (MOE) dans le pays pour y suivre le déroulement des élections législatives qui auront lieu le 15 octobre prochain. Cette décision reflète une nouvelle fois l’engagement de l’Union européenne à soutenir la démocratie au Mozambique, où l’UE a observé toutes les élections menées depuis 1994.

Mme Federica Mogherini, haute représentante de l'Union pour les affaires étrangères et la politique de sécurité et vice-présidente de la Commission européenne, a nommé M. Ignacio Sánchez Amor, député au Parlement européen, à la tête de la mission d’observation électorale.

Mme Mogherini a fait la déclaration suivante: «Les élections de 2019 au Mozambique surviennent à un moment important de l’histoire du pays, lorsque de réels progrès sur la voie d’un accord de paix global ouvrent la voie à la réconciliation permanente et à l’accélération des réformes. Un processus électoral réussi peut contribuer à créer la stabilité et la confiance nécessaires à la croissance et au développement. Je suis convaincue que M. Ignacio Sánchez Amor, député au Parlement européen et chef de la mission d’observation électorale, dirigera une MOE couronnée de succès, qui apportera une fois de plus une contribution positive au renforcement de la démocratie au Mozambique».

M. Sánchez Amor a déclaré ce qui suit: «C'est un honneur pour moi de diriger la MOE de l'UE au Mozambique. Ces élections ont lieu dans le contexte de changements importants dans la structure administrative du pays, notamment en ce qui concerne la décentralisation des aspects clés de la gouvernance. Mon objectif est de permettre à la MOE de contribuer positivement – au moyen d’évaluations impartiales et objectives et de recommandations constructives – à un processus global crédible, transparent et inclusif. Et j’ajouterais que nous poursuivrons bien entendu nos travaux avec les autorités mozambicaines afin de mettre en œuvre les recommandations des missions d’observation précédentes».

L’équipe centrale de la mission d’observation électorale, composée de neuf analystes, arrivera à Maputo le 31 août. Elle restera dans le pays jusqu'au terme du processus électoral et élaborera un rapport final complet. Elle sera rejointe peu après son arrivée par 32 observateurs de longue durée, qui seront déployés dans tout le pays. Soixante-seize observateurs supplémentaires de courte durée seront déployés juste avant le scrutin. La MOE de l’UE se réjouit également à la perspective de coopérer et de communiquer avec d’autres missions d’observation nationales et internationales.

Contexte

Le cycle électoral en cours au Mozambique a commencé avec les élections municipales du 10 octobre 2018, suivies par les élections présidentielles, législatives et provinciales du 15 octobre prochain. Il introduit une nouveauté dans la gouvernance du pays avec la décentralisation des grands pouvoirs politiques.

Peu après le jour du scrutin, la mission d'observation fera une déclaration préliminaire sur ses constatations, lors d'une conférence de presse à Maputo. Un rapport final, qui comprendra des recommandations pour les futurs processus électoraux, sera présenté ultérieurement au gouvernement mozambicain, une fois le processus électoral achevé. L’UE continuera à œuvrer avec les autorités mozambicaines et toutes les parties concernées sur la mise en œuvre des recommandations de ses missions d’observation au Mozambique.

Équipes éditoriales: