Délégation de l'Union européenne au Royaume du Maroc

Moucharaka Mouwatina : un séminaire pour renforcer les synergies territoriales entre associations œuvrant en faveur de l’environnement

Rabat, 21/09/2020 - 09:17, UNIQUE ID: 200921_5
Press releases

Quarante-deux initiatives citoyennes engagées pour l’environnement au Maroc échangent leurs résultats et bonnes pratiques à l’occasion d’un séminaire sur le renforcement des synergies territoriales entre associations œuvrant en faveur de l’environnement. Ce séminaire, organisé du 23 au 25 septembre par visioconférence, s’inscrit dans le cadre du programme Moucharaka Mouwatina, mis en œuvre par UNOPS avec l’appui financier de l’Union européenne.

Ce séminaire, qui se déroule sur trois demi-journées par visioconférence, vise à favoriser la capitalisation d’expériences entre les associations. Il sera l’occasion pour les jeunes volontaires de prendre connaissance des différents leviers d’action dont ils disposent pour optimiser leur engagement citoyen. Le séminaire permettra d’établir le dialogue entre les associations, quelle que soit leur envergure et leur expérience, pour faire valoir leurs bonnes pratiques respectives dans la contribution au processus de décision local, régional et national. Il permettra également d’optimiser la participation de la société civile dans la proposition, l’élaboration, l’évaluation et le suivi des politiques publiques nationales en faveur de l’environnement.

En outre, le débat autour des initiatives citoyennes mises en œuvre par le programme Moucharaka Mouwatina dans les quatre régions pilotes (Casablanca-Settat, l’Oriental, Tanger-Tétouan-Al Hoceima et Souss-Massa) renforcera les synergies territoriales dans le domaine de l’environnement. Il consolidera l’apport des régions et de la société civile aux politiques nationales visant à atteindre les objectifs de développement durable (ODD) des Nations unies à l’horizon 2030.

Des leviers d’action pour l’éco-citoyenneté

Les défis complexes que pose la dégradation de l’environnement et de la biodiversité et ses risques sur la santé et le bien-être des citoyens imposent de repenser la règlementation et les normes, les infrastructures de base et les politiques (d’approvisionnement, de production, de consommation et d’assainissement…) pour réussir le pari de la transformation énergétique, de la transition vers l’économie verte et de la répartition équitable des ressources. A ce titre, le pacte vert pour l’Europe constitue une véritable feuille de route dont les participants pourront s’inspirer dans leurs recommandations. La préservation de l’environnement passe en outre par la participation citoyenne à la consolidation de la volonté de réforme et actionne des leviers tels que le dialogue et le plaidoyer, l’innovation technique et scientifique. 

Autant de défis et de leviers d’actions autour desquels les organisations de la société civile vont débattre avec les départements ministériels concernés ainsi que des établissements de recherche et des organismes de coopération internationale.

Des espaces d’échange pour consolider l’action commune

Quatre espaces de dialogue interactif entre acteurs et parties prenantes seront aménagés virtuellement. Les participants échangeront sur l’évolution du cadre de partenariat État – Collectivités Territoriales – Société civile dans le domaine de l’environnement. L’échange portera sur le partage d’expériences entre les participant-es, la valorisation des acquis et résultats et l’identification des défis sur le terrain afin de concevoir collectivement des solutions adéquates, envisageables sur le court, moyen et long termes.

Les quatre espaces d’échange sont les suivants :

  1. Un espace “éco-citoyenneté” pour faire face aux nouveaux défis urbains ;
  2. Un espace “Préservation des zones fragiles” pour la protection et la valorisation socio-économique de la biodiversité et des écosystèmes ;
  3. Un espace “tri sélectif” pour la valorisation des déchets et la création d’emplois verts au profit des jeunes ; 
  4. Un espace “plaidoyer” pour l’organisation d’actions concertées de lutte contre les changements climatiques.

Un document de synthèse rassemblera les recommandations et propositions des organisations de la société civile adressées aux autorités publiques nationales, régionales et locales et aux organismes de coopération internationale pour une meilleure prise en compte du respect de l’environnement dans les plans de développement.

A PROPOS DU PACTE VERT POUR L’EUROPE

Ayant activement participé à l’élaboration des accords multilatéraux sur l’environnement et le développement durable, l’Union européenne traduit sa volonté d’atteindre les progrès escomptés à l’échelle mondiale en fixant des objectifs ambitieux à ses Etats membres dans le cadre du Pacte vert pour l’Europe. Partie intégrante de la stratégie de la Commission européenne pour la mise en œuvre des ODD, celui-ci place la protection environnementale, et la transformation vers une économie moderne et compétitive bâtie autour de l’efficacité énergétique et d’une société juste et prospère au centre de son modèle de croissance. Le pacte formule une série de mesures qui touchent autant à l’industrie, qu’à la biodiversité ou l’économie circulaire et visent autant le continent européen que la coopération avec ses partenaires et voisins immédiats, également engagés à relever les défis environnementaux. Parmi ces partenaires, le Maroc s’est pleinement investi dans cette orientation, notamment à la faveur de la COP22 tenue à Marrakech en 2016 avec une forte participation de la société civile marocaine et internationale, dont la contribution comme force de proposition et d'influence est primordiale pour renforcer les politiques publiques environnementales.

A PROPOS DU PROGRAMME D’APPUI A LA SOCIETE CIVILE AU MAROC « MOUCHARAKA MOUWATINA » :

Depuis 2011, le Maroc a lancé un chantier ambitieux de réformes du cadre réglementaire régissant l’action associative. Le programme Moucharaka Mouwatina entend accompagner ces réformes et renforcer la contribution effective des organisations de la société civile marocaine à la consolidation de l'Etat de droit, à la démocratisation et au développement socio-économique du pays. Plus particulièrement, le programme vise à améliorer l'environnement institutionnel et légal des organisations de la société civile marocaine et à promouvoir leur l’implication dans la définition, la mise en œuvre, le suivi et l’évaluation des politiques publiques.

Le programme Moucharaka Mouwatina appuie les initiatives de la société civile dans les domaines de la jeunesse, de l’égalité et de l’environnement et se déploie au niveau régional, à travers quatre bureaux dans les régions pilotes de Casablanca-Settat, l’Oriental, Souss-Massa et Tanger-Tétouan-Al Hoceima. Le programme dispose, par ailleurs, d’un bureau de coordination nationale à Rabat.

Financé par l’Union européenne à hauteur de plus de 153 millions de dirhams (13.5 millions d’euros) pour la période de 2018-2020, Moucharaka Mouwatina est mené en partenariat avec le Ministère Délégué auprès du Chef de Gouvernement Chargé des Relations avec le Parlement et la Société Civile, le Conseil National des Droits de l’Homme, l’Institut National de Formation aux Droits Humains (Institut Driss BEN ZEKRI) et le Bureau des Nations unies pour les services d'appui aux projets (UNOPS) en tant que partenaire de mise en œuvre et avec la participation de la société civile au Maroc.

POUR PLUS D’INFORMATIONS SUR MOUCHARAKA MOUWATINA:

Veuillez consulter le site web du programme, disponible en arabe et en français : www.moucharaka-mouwatina.ma

Contact Presse :

Afafe Ennouzye, Responsable Communication

AfafeE@unops.org – Tel : 0678244073

 

Programme :

Mercredi 23 septembre

15h00 - 17h00

Ouverture du séminaire

M. Alessio CAPPELLANI, Ministre, Chef de Délégation adjoint de l’Union européenne au Maroc

Présentation des objectifs et du déroulement sur les 3 demi-journées.

  • Aperçu sur la programmation de l’UE en matière de protection de l’environnement et présentation du Pacte vert pour l’Europe
  • Consultation de la société civile sur la programmation de la coopération Maroc-UE « Pacte Green deal »
    • Objectif: Recueillir les modalités de contribution de la société civile à la réalisation des priorités de pacte Green Deal.

 

Jeudi 24 septembre

10h-10h30

Session plénière

  • Le leadership des jeunes pour la protection de l’environnement : retour sur l’expérience “10 Days for the Mediterranean”:
    • Rachid Ben Sghayer, Projet de moniteur environnemental pour la préservation de l’environnement
    • Rachid Ennassiri, Centre des Jeunes Marocains pour l'Énergie Durable

 

10h30 - 11h00

  • Présentation du programme Moucharaka Mouwatina et des projets subventionnés par l’Union européenne dans la thématique de l’environnement
  • Présentation du déroulement des quatre espaces de travail (les participant-es étant préalablement inscrits sur les espaces zoom qui correspondent aux ateliers et à la séance plénière).

 

11h10-13h

Ateliers thématiques simultanés :

  • Espace 1- Lutte contre les changements climatiques : le rôle du plaidoyer régional
    • Présentation de l'initiative de création de l’instance consultative sur l’environnement du Forum des associations de Martil
    • Débat interactif et échanges sur les recommandations pratiques à soulever auprès des autorités publiques et coopération internationale.

Facilitateur : Kamal Lahbib (Coalition Marocaine pour la Justice Climatique)

Rapporteur : Hicham Rachidi (Conseillé Sénior en Société Civile)

 

  • Espace 2- L’éco-citoyenneté : vers de nouveaux modèles urbains
    • Présentation de l'initiative du réseau “Ville durable” de l’Association des Enseignants des Sciences de la Vie et de la Terre (AESVT)
    • Débat interactif et échanges sur les recommandations pratiques à soulever auprès des autorités publiques et coopération internationale.

Facilitateur : M. Ksiri (Alliance Marocaine pour le Climat et le Développement Durable)

Rapporteur : Hajer Tlijani (Point Focal environnement)

 

  • Espace 3- Préservation des zones fragiles et valorisation socio-économique de la biodiversité et des écosystèmes
    • Présentation d’histoires de réussite (Observatoire de protection de l'environnement et des monuments historiques- Tanger)
    • Débat interactif et échanges sur les recommandations pratiques à soulever auprès des autorités publiques et coopération internationale.

Facilitateur : Réseau des Associations de la Réserve de Biosphère de l'Arganeraie (Taroudant)

Rapporteur : Saadia Aît Isha (Animatrice Souss-Massa)

 

  • Espace 4- Le tri sélectif et la valorisation des déchets et leur potentiel de création d’emplois verts
    • Présentation du projet Koun Citoyen et de sa démarche d’insertion professionnelle.
    • Débat interactif et échanges sur les recommandations pratiques à soulever auprès des autorités publiques et coopération internationale.

Facilitateur : Mme Nada Diouri (Association Ikram Casablanca)

Rapporteur : Ibtissam Mzibri (coordonnatrice régionale du programme Moucharaka Mouwatina)

Vendredi 25 septembre

10h00-13h00

Session plénière de restitution des travaux des ateliers

  • Présentation des rapports de chaque atelier 
  • Présentation, lecture et approbation de la lettre ouverte au Gouvernement
  • Mot de clôture
Languages:
Équipes éditoriales: