Delegation of the European Union to Morocco

Réinsertion socio-professionnelle : 1500 migrants volontairement retournés au Cameroun ont pu retrouver le monde du travail

13/11/2019 - 12:23
News stories

Les efforts conjugués de l’Organisation Internationale des Migrations, du gouvernement camerounais et de l'Union européenne ont permis à plus de 1.500 migrants, volontairement retournés au pays, de retrouver la vie active. On l'a appris lors de la tenue, ce 12 novembre à Yaoundé, de la 3e session du Comité de Pilotage de l’Initiative conjointe UE-OIM pour la protection et la réintégration des migrants.

«L'UE est heureuse d'avoir pu, à travers une initiative pilotée par l'OIM, appuyer le retour volontaire et la réinsertion de très nombreux migrants camerounais échoués sur la "Route de la Méditerranée". Les résultats de cette initiative, à mi-parcours, sont très encourageants, notamment ici au Cameroun. Plus globalement, il faut dire que le Fonds fiduciaire d'urgence de l'UE, pour l'Afrique, mis en place en 2015, est une initiative très concrète qui a permis de créer plus de 167.000 emplois au profit de migrants africains. Il s'agit donc d'un projet bénéfique, aussi bien pour ces migrants que pour l'économie dans leurs pays d'origine», a souligné l'Ambassadeur Hans-Peter SCHADEK, Chef de Délégation de l'UE au Cameroun.

L’initiative conjointe UE-OIM pour la protection et la réintégration des migrants, mise en œuvre par l’OIM avec le soutien du gouvernement camerounais et sous financement de l’Union européenne, vise à soutenir la réinsertion socio-économique des migrants de retour et à sensibiliser les potentiels migrants, de même que leurs communautés, sur les risques liés à la migration irrégulière.

 

  • Voir notre Communiqué de presse :

  • Lire le discours prononcé par l'Ambassadeur, Chef de Délégation de l'Union européenne à cette occasion :

 

 

 

Editorial Sections: