Délégation de l'Union européenne au Royaume du Maroc

Lancement du guide contre les stéréotypes basés sur le genre dans les médias - Allocution de Claudia WIEDEY Ambassadeur de l'union européenne au maroc

Rabat, 28/03/2019 - 14:57, UNIQUE ID: 190328_7
Speeches of the Ambassador

Monsieur le Ministre de la Culture et de la Communication,

Mesdames et Messieurs,

Chers partenaires,

 

Je suis particulièrement heureuse de participer au lancement aujourd'hui avec le ministère de la Culture et de la Communication, partenaire clé de l'Union européenne au Maroc, du guide contre les stéréotypes sexistes dans les médias.

La thématique transversale qui nous réunit aujourd'hui, l'égalité des genres et de lutte contre les stéréotypes, nécessite un engagement de tous les acteurs car elle concerne tous les secteurs de la société, que ce soit l’administration, la politique, l’entreprise, l’école, la cellule familiale, la société civile et bien sur les médias.

Dans l'Union européenne, l'égalité hommes-femmes est une valeur fondamentale que l'on retrouve dans les traités fondateurs et la charte des droits fondamentaux. Renforcer la place de la femme dans la vie publique figure ainsi parmi les objectifs du partenariat euro-méditerranéen. Le programme régional MedMédia, financé par l'Union européenne, avait  appuyé les institutions et les individus engagés dans la réforme du secteur des médias dans la région sud de la Méditerranée, en travaillant en particulier sur la dimension genre avec les médias audiovisuels marocains.

L’Egalité est un bon exemple d’engagement mutuel, où l’ambition politique du Maroc et les valeurs de l’UE se rejoignent. Ainsi l'Union européenne a appuyé le  Plan gouvernemental pour l'Egalité dans sa phase I ainsi que la phase II, à travers le programme Moussawat. Moussawat promeut la culture d'égalité à travers  la mise en place de mécanismes opérationnels de suivi de la place des femmes dans les médias et la lutte contre les stéréotypes, à travers le monitoring de la HACA,  et par l'opérationnalisation de l'Autorité pour la Parité et la Lutte contre toutes les formes de Discrimination .

Mais tout n’est pas une affaire de cadre législatif et nous sommes ici pour valoriser le rôle des médias. Nous pensons qu’ils peuvent jouer un rôle clé à plusieurs niveaux :

  • Tout d’abord, ils ont une responsabilité dans la couverture des transformations politiques, économiques et sociales en cours, qui participent à la promotion des conditions de la femme dans notre société. Les réformes en cours doivent occuper une place importante dans le débat public et les médias doivent en montrer la portée aux citoyens.
  • Ils doivent contribuer à la diffusion de valeurs positives visant l’équité et l’égalité entre les femmes et les hommes.
  • Il est aussi important qu’ils reflètent la diversité des rôles et statuts de la femme marocaine, loin d’un profil unique nécessairement réducteur et qui figerait des rôles traditionnels.

Les inégalités de représentation entre les femmes et les hommes dans les médias questionnent intrinsèquement celles issues du milieu professionnel souvent décriées en termes de salaires, de positions hiérarchiques... . Au-delà du vécu professionnel des femmes journalistes, l’engagement peut être questionné aussi à partir du contenu médiatique. En effet, le traitement de certains thèmes est reconnu par différentes études comme étant un terrain où s’exerce une forte discrimination sur la base du genre. C’est le cas par exemple de la violence. La collaboration des médias pour briser les stéréotypes est donc essentielle. Les médias, dans cette lourde tâche de responsabilité sociétale et d'éducation, doivent pouvoir compter sur les professionnels des ONG qui effectuent un travail de proximité et d’intérêt public remarquable.

Je souhaite que le guide de lutte contre les stéréotypes sexistes  ne reste pas sagement rangé dans les placards, mais soit un outil vraiment opérationnel aux médias, largement et concrètement utilisé. J'espère que nous pourrons en recueillir les fruits dans les mois à venir et que ce guide soit à l'origine d'un changement durable dans le traitement des stéréotypes. Je vous invite à garder à l'esprit que l’égalité hommes-femmes, l’autonomisation et le renforcement des capacités des femmes, qui doivent être mis en avant par les médias, sont des facteurs incontournables  de développement d'une société dans son ensemble.

Je vous remercie.

 

 

Languages:
Tags:
Équipes éditoriales: