Délégation de l'Union européenne au Royaume du Maroc

La Commission se félicite du vote positif du Parlement européen en séance plénière en faveur du partenariat de pêche UE-Maroc

Bruxelles, 12/02/2019 - 17:04, UNIQUE ID: 190212_10
Press releases

Aujourd'hui, le Parlement européen a voté en faveur de l'Accord de partenariat pour une pêche durable entre l'UE et le Maroc. L'Accord et son protocole, valable, pour 4 ans, renforceront davantage le partenariat stratégique entre l'Union et le Maroc dans le secteur de la pêche.

La Commission se félicite du vote positif du Parlement européen en séance plénière en faveur du partenariat de pêche UE-Maroc

 

Aujourd'hui, le Parlement européen a voté en faveur de l'Accord de partenariat pour une pêche durable entre l'UE et le Maroc. L'Accord et son protocole, valable, pour 4 ans, renforceront davantage le partenariat stratégique entre l'Union et le Maroc dans le secteur de la pêche. L'Accord permettra à la flotte de l'UE de pêcher les stocks excédentaires qui  ne sont pas exploités par les pêcheurs locaux, en échange d'une contribution financière globale de 208 millions d'euros. Les impacts socio-économiques de l'Accord profiteront aux populations concernées et seront bénéfiques pour le développement durable des ressources naturelles. Le Commissaire pour l'environnement, les affaires maritimes et la pêche, M. Karmenu Vella, a déclaré à ce propos: "L'accord avec le Maroc approuvé aujourd'hui par le Parlement européen est une très bonne nouvelle pour les deux rives de la Méditerranée. Il s'agit là d'un véritable partenariat qui génère des avantages économiques, contribue à une pêche plus durable et améliore la gouvernance." Après le vote d'aujourd'hui par le Parlement européen, le Conseil sera maintenant en mesure de procéder à l'adoption finale de l'Accord dans les prochaines semaines. Une fois que  l'Accord et son protocole entreront en vigueur, environ 130 bateaux d'au moins 10 Etats membres de l'UE seront autorisés à pêcher dans les zones couvertes par l'Accord, y compris les eaux adjacentes au Sahara occidental, pour capturer le thon, les espèces démersales et les petits pélagiques comme les sardines, les maquereaux et les anchois. En échange, l'UE versera un montant de 208 millions €, dont une partie pour accéder à la zone de pêche, une partie pour l'aide au secteur de la pêche et une partie sous forme de redevances à la charge des armateurs. Une commission conjointe planifiera et surveillera l'utilisation des fonds d'appui sectoriels. D'autres informations sont disponibles en ligne.

Équipes éditoriales: