Délégation de l'Union européenne au Royaume du Maroc

Le programme d’appui à la compétitivité et à la croissance verte du Maroc

30/11/2016 - 12:30
Private Sector Development

Signé en novembre 2016, le Programme vise à appuyer la compétitivité et la croissance du Maroc, dans le but ultime, d'accompagner le pays dans son ambition de développement durable et de création d'emplois décents dans le cadre d'une croissance économique dont les bénéfices sont partagés.

le Programme dispose d'un montant de 105 €Mo. d'euros pour accompagner les politiques économiques du Maroc, notamment le Plan d’Accélération Industrielle, le Plan de Développement des Echanges Commerciaux et la Stratégie Nationale de Développement Durable afin de :

  1. Lever les contraintes de la compétitivité des entreprises, notamment des Très Petites, Petites et Moyennes Entreprises (TPE-PME), et améliorer le climat des affaires,
  2. Faciliter l’accès au marché européen pour les opérateurs du secteur privé marocain;
  3. Soutenir la transition vers une économie verte.

L’Union européenne (UE) appuie le Gouvernement du Maroc via un Contrat de Réforme Sectorielle (95% du montant du programme), dans lequel plusieurs indicateurs de résultats ont été retenus, tels que:

  • Augmenter le nombre de TPE formalisées grâce au statut d’autoentrepreneur;
  • Assurer une meilleure intégration sectorielle des entreprises, à travers notamment un meilleur accès au foncier locatif;
  • Dématérialiser les procédures du commerce extérieur;
  • Accompagner les entreprises primo-exportatrices;
  • Faire émerger des filières de valorisation des déchets;
  • Accompagner le développement de l'écosystème des Start up via le Programme Innov'invest (CCG)
  • Soutenir l'élaboration et la mise en œuvre de la future Stratégie Nationale d'Inclusion financière, etc.

Le programme intègre également des appuis à la COP22 et à l’Université Euro-Méditerranéenne de Fès (UEMF).

Le programme prévoit de fournir des assistances techniques afin:

  • d'améliorer la convergence règlementaire du Maroc vers l'acquis communautaire de l'UE (par ex. sur la réglementation environnementale)
  • de financer des études spécifiques (fiscalité, gains de productivité pour des filières, etc.)

Deux subventions sont prévues :

  1. Avec la Confédération Générale des Entreprises du Maroc (CGEM) pour contribuer au projet

« Académie des entrepreneurs », réseau communautaire informatif dédié aux entrepreneurs;

  1. Avec la Coopération Technique allemande (GIZ) en faveur du déploiement de la stratégie des Très petites à Moyennes entreprises, mise en œuvre notamment par l’Agence Maroc PME.

Cette coopération est renforcée par 2 programmes régionaux d’investissement en faveur du Commerce et de la Compétitivité. Ces programmes s’adossent à des prêts des Institutions Financières européennes, auxquels l'UE participe via un don de 30 millions d'euros, dans le but de mobiliser des financements et du conseil aux entreprises.

  1. Programme UE-BEI : Prêts classiques au secteur privé (total € 265 Mo.)
  2. Programme UE-BERD : prêts ciblés sur des chaines de valeur durables et compétitives (total € 155 Mo.)

Egalement, au Maroc, l'UE finance le programme "Small Business" de conseil et de financement aux PME (mis en œuvre par la BERD) et contribue aux programmes dédiés à l'efficacité énergétique des industries (MORSEFF, MedTest (Switchmed). Via le programme régional "The Next Society"), l'UE vise aussi à stimuler aux niveaux local et international, les jeunes entrepreneurs innovants, les clusters et les bureaux de transfert de technologie. L'UE soutient également l'inclusion financière, via les Institutions financières européennes (BEI, KFW, AFD, BERD…)

L’ensemble des contributions de l’UE en faveur de la compétitivité et de la croissance verte au Maroc est de plus de €200 Mo. (soit plus de 2 Milliards MAD)

Équipes éditoriales: