Délégation de l'Union européenne au Royaume du Maroc

Appui à la création et au développement de projets d’entreprenariat et de coopératives parmi les réfugiés au Maroc

17/08/2018 - 14:10
Migration and Border Management

Le Programme « Promouvoir l'intégration des migrants au Maroc » a pour objectif d'appuyer la stratégie nationale d’immigration et d’asile, en particulier la mise en œuvre de politiques publiques d’accueil et d’intégration des immigrés au Maroc pour Contribuer à l'insertion économique et l'autonomisation des migrants régularisés au Maroc. Dans ce cadre, un appel à propositions a été lancé courant 2017 suite auquel plusieurs projets ont été financés dont l’appui à la création et au développement de projets d’entreprenariat et de coopératives parmi les réfugiés au Maroc, mis en œuvre par le le Haut-Commissariat des Nations unies pour les réfugiés (HCR)

Pour appuyer l’autonomisation des réfugiés au Maroc, le Haut-Commissariat des Nations unies pour les réfugiés (HCR) a développé un programme d’appui à la création et au développement de projets d’entreprenariat et de coopératives parmi les réfugiés au Maroc. Ce programme vise à soutenir l’insertion professionnelle des réfugiés au Maroc afin qu’ils trouvent dans ce pays une solution durable et ne soient pas contraints d’entreprendre de périlleux et illégaux voyages. Ce programme est cofi,nancé par l'UE

Au 1er août 2018, le nombre de réfugiés et de personnes ayant besoin de protection internationale au Maroc s’élève à 5069. Près de 60% d’entre eux sont âgés entre 18 et 59 ans et font partie de la tranche de la population active. Le nombre des réfugiés au Maroc a augmenté de 300% depuis 2015, voyant le nombre de villes les accueillant augmenter. Le Maroc devient un pays d’asile pour ces réfugiés, un vrai pays d’accueil où ils peuvent vivre et travailler, avant de pouvoir revenir un jour dans leur pays d’origine. La durée moyenne de résidence sur le territoire marocain des réfugiés augmente et  par conséquent, l’accès au secteur de l’emploi ou l’auto-emploi devient essentiel pour qu’ils puissent subvenir à leurs besoins et à ceux de leurs familles.

  • Les conditions permettant aux réfugiés de s’intégrer dans le tissu économique marocain sont favorables, puisque:
  • l’auto-emploi leur est accessible et demeure une alternative à l’emploi salarié ;
  • le cadre juridique marocain est favorable à leur intégration, notamment avec la nouvelle loi sur les coopératives (loi 112-12)* et la loi sur le statut d’auto- entrepreneur (loi 114-13)** ;
  • ils quittent leur pays d’origine avec un savoir-faire qui leur est propre.

 

Le Projet en quelques mots:

Pour appuyer l’autonomisation des réfugiés au Maroc, le Haut-Commissariat des Nations unies pour les réfugiés (HCR) a développé un programme d’appui à la création et au développement de projets d’entreprenariat et de coopératives parmi les réfugiés au Maroc. Ce programme vise à soutenir l’insertion professionnelle des réfugiés au Maroc afin qu’ils trouvent dans ce pays une solution durable et ne soient pas contraints d’entreprendre de périlleux et illégaux voyages.

Les 10 principales villes d’intervention du projet sont : Rabat, Salé, Kénitra, Tanger, Casablanca, Marrakech, Agadir, Fès, Oujda, Nador.

Pourquoi ce projet ?

  1. Pour assister les réfugiés à devenir autosuffisants par la mise en place et le renforcement de microprojets ;
  2. Pour sensibiliser et informer les réfugiés sur la formalisation de leurs microprojets à travers des ateliers de sensibilisation sur la création de coopératives et sur le statut d’autoentrepreneur ;
  3. Pour renforcer les capacités des fonctionnaires de l’ODCO et de l’ANAPEC pour l’accompagnement des réfugiés

Les résultats attendus :

  • 240 projets d’entreprenariat et de coopératives financés
  • 360 réfugiés informés et sensibilisés à l’auto-emploi
  • 300 réfugiés accompagnés dans la phase de pré-création de leurs projets
  • 120 cadres de l’ANAPEC et de l’ODCO formés sur le cadre légal et juridique pour la protection des réfugiés

 

Partenaires du projet

  • Haut-Commissariat des Nations unies pour les réfugiés (HCR)
  • Ministère Délégué Chargé des Marocains Résidents à l’Etranger et des Affaires de la Migration (MDCMREAM)
  • L’Association Marocaine d’appui à la Promotion de la Petite Entreprise (AMAPPE)
  • L’Agence Nationale pour la Promotion de l’Emploi et des Compétences (ANAPEC)
  • L’Office du Développement et de la Coopération (ODCO)

 

 

Coût global du projet

  • 828 884 Euros soit environ 9 millions de dirhams marocains, dont un cofinancement de l'Union européenne de 625,700 euros (6,839,267.80 MAD).

 

Ce projet est cofinancé par l’UE dans le cadre de son programme 'Promouvoir l'intégration des migrants au Maroc' qui a pour objectif d'appuyer la mise en œuvre de politiques publiques d'accueil et d'intégration des immigrés.

 

Durée du projet

  • Février 2018 – Janvier 2020