Delegation of the European Union to Morocco

Programme de subventions aux acteurs non étatiques

22/06/2018 - 11:09
Civil Society and Media

Appui de l'Union européenne au programme gouvernemental pour l'égalité au Maroc "ICRAM".

eu-logo

Instrument de financement : 920 000

Montant total (EUR) : 920 000

Montant engagé par l'UE (EUR) : octobre 2014 - août 2019

Durée : AGENCE DE DEVELOPPEMENT SOCIAL

Organisation chargée de la mise en œuvre : European Neighbourhood and Partnership Instrument

Zone bénéficiaire : Morocco

 

STORY: Appui à la représentativité des femmes dans les instances élues territoriales de la région de Marrakech.

Représentativité des femmes dans la région de Marrakech

"Aujourd’hui, avec tout ce parcours, je suis persuadée que mon avenir sera meilleur et que je vais pouvoir réaliser mon rêve, continuer à avancer dans le domaine de la participation politique et arriver au centre de décision."

Aicha, bénéficiaire de l'accompagnement de l'IMADEL

 

Contexte

L’association IMADEL appuie la représentativité des femmes dans les instances élues territoriales de la région de Marrakech. Elle s’adresse aux femmes futures candidates dont elle renforce les capacités.

  • La Constitution de 2011 consacre l’égalité entre les hommes et les femmes au Maroc.
  • 38% de femmes ont été élues aux élections communales de 2015
  • Mise en place progressive des instances consultatives en charge des questions relatives à la mise en œuvre des principes de l’équité, de l’égalité des chances et de l’approche genre dans les régions et des préfectures et provinces.

 

Objectifs

  • Appuyer la représentativité des femmes dans les instances élues territoriales de la région de Marrakech-Tensift-El Houz avant et après les élections.
  • Contribution à la promotion d'un développement local équitable.

 

Résultats

  • Des actions de sensibilité à l'importance de la participation politique des femmes sont organisées au profit des femmes, des décideurs et décideuses politiques, des médias et du grand public.
  • Des actoins de renforcement de capacité des candidates potentielles et des futures conseillères dans les postes de décision sont organisées avant et après les élections.
  • Les communes ciblées intègrent l'approche genre dans les plans communaux de développement.

 

Témoignage

Une éducatrice réalise son ambition de devenir conseillère communale

Je suis originaire d’une petite commune rurale de 26.000 habitants dans la région de Marrakech. Après une licence en anglais, j’ai choisi de devenir éducatrice dans le préscolaire. J'exerce mon métier avec passion, mais ce que j’aime également c’est me rendre utile et faire avancer les choses dans ma commune.

J’avais, certes, cette ambition mais je manquais de confiance en moi et je n’avais aucune connaissance en matière d’engagement politique.

Une amie m’a parlé d’IMADEL et j'ai participé à une activité sur le thème de la participation politique des femmes. Et là, ça été une révélation pour moi ! Je me suis dit que j’avais trouvé l’appui précieux sur lequel je pourrai compter pour m’engager dans la vie politique.

J’ai pu bénéficier de cycles de formation dans divers domaines, dont la gestion communale, et j'ai échangé avec les femmes élues dans les régions avoisinantes.

Les experts mobilisés par IMADEL m'aidaient lorsque j’étais confrontée à une incompréhension.

Aujourd’hui, je suis conseillère communale et présidente de la commission culturelle, sociale et sportive au conseil communal ! J’ai réellement changé. J’ai gagné en confiance et je me sens « capable ».

Maintenant, je fais face à mes responsabilités de femme élue en toute sérénité ; je participe dans les prises de décisions communales ; je suis impliquée dans la préparation et le suivi du plan d’action de ma commune, je discute les différents sujets avec beaucoup d’aisance au sein du conseil communal et j’exprime mon point de vue avec liberté !

Je prends également plus d’initiatives ; j’organise des sessions de formations pour les éducatrices du préscolaire et je réunis régulièrement les femmes de ma commune pour identifier et solutionner ensembles les problèmes qui se posent.

Aujourd’hui, je suis persuadée que mon avenir sera meilleur et que je vais pouvoir réaliser mon rêve, continuer à avancer dans le domaine de la participation politique et arriver au centre de décision.

Je vais également continuer à encourager les femmes à soutenir les femmes. »

Aicha, éducatrice et conseillère communale.

 

Faits et chiffres

  • 9 formations organisées
  • 13 séminaires de mobilisation et sensibilisation organisés
  • 13 rencontres inter-acteurs réalisées
  • 557 femmes sensibilisées et mobilisées avant les élections communales de 2015
  • 454 acteurs clés sensibilisés (partis politiques, associations, communes et médias)
  • 75 femmes futures candidates formées
  • 10 communes formées et accompagnées

 

Partenaires (du projet)

Editorial Sections:

Author