Délégation de l'Union européenne au Royaume du Maroc

"Moucharaka Mouwatina" : Programme d'appui à la société civile au Maroc - 2018-2020

14/06/2018 - 17:12
Civil Society and Media

Le Programme d'appui à la société civile au Maroc, d'une durée de mise en œuvre de 36 mois est financé par l'Union européenne avec une contribution UE de 15 millions EUR dont : - 12,550 millions EUR gérés par l'Agence des Nation Unies UNOPS en coopération déléguée (convention signée fin décembre 2017), - 2,2 millions EUR gérés directement par la DUE via un appel à propositions Appui stratégique et thématique aux consortiums de la SC (5 contrats signés fin décembre 2017), - 250.000 EUR via une assistance technique en contrat de service pour des actions de communication, capitalisation et visibilité (prévue au 3ème trimestre 2018).

L’action a démarré en janvier 2018 et a pour un double objectif principal. Cherchant à la fois à animer et développer le rôle de la société civile dans l'élaboration et le suivi des politiques publiques, expérimenter les nouveaux outils de la démocratie participative et ancrer leur participation dans le cadre du processus de la régionalisation avancée engagé au Maroc, dans trois thématiques prioritaires : la jeunesse, l’environnement et l’égalité femmes – hommes; et  à la fois,  à décentraliser l'appui de l'UE en le rendant plus accessible, plus visible et plus connecté aux réalités des territoires.

Au niveau national, en accompagnant et en s'appuyant sur la mise en œuvre de la stratégie du Ministère délégué chargé des relations avec la société civile et la Parlement (MCRSCP) et en créant des complémentarités et des synergies, conformément aux rôles et mandats respectifs du Le Conseil National des Droits de l’Homme (CNDH) et l’Institut National de formation aux droits de l’Homme (INFDH).

Au niveau local, quatre régions sont ciblées par le programme dans lesquelles 4 cellules techniques auront la charge de déployer les activités du programme. Pour ce faire, 4 bureaux  été identifiés dans les villes de Tétouan pour la région Tanger Tétouan Al Hoceima, Casablanca pour la région Casablanca Settat, Agadir pour la région Sous Massa et Oujda pour la région Oriental. Ces bureaux seront inaugurés courant Juin 2018, ils seront composés d'une expertise technique et thématique, à la fois jeune et multiculturelle.

Ainsi, s’inscrivant dans la continuité des interventions thématiques, sectorielles et géographiques de l’UE; le Programme Facilité Société Civile (2013-2016), le Programme cherche à consolider les acquis et permettra, en outre, de contribuer à mettre en œuvre la feuille de route pour l’engagement de l’UE envers la société civile (2015-2017), adoptée par l’Union européenne et 8 Etats-Membres en avril 2015. Il s'agira donc de renforcer l’impact du partenariat UE-Maroc par la capitalisation systématique et une meilleure communication des appuis à la société civile.

RESULTATS ET ACTIVITES DU PROGRAMME

Au total, le programme vise un effectif d’au moins 300 OSC pour bénéficier des appuis financiers et techniques envisagés.

R1. L’environnement institutionnel et légal des OSC marocaines est amélioré et les capacités des partenaires institutionnels locaux et nationaux sont renforcées

- Contribution à la mise en œuvre du Plan stratégique du MCRSCP,

- Appui au CNDH et à l’INFDH dans leur intervention auprès de la société civile et aux actions de         formation menées par les CRDH dans les 4 régions ciblées par le programme,

- Favoriser le partenariat avec des centres de recherche et universités et think tank.

R 2. La participation et la contribution des OSC à la mise en œuvre des politiques publiques améliorent l’accès et la qualité des services socioéconomiques de base et les capacités organisationnelles des OSC sont renforcées.

- Renforcer les capacités des OSC locales dans les régions d’intervention,

- Mise en œuvre des stratégies et des actions des OSC,

- Mise en place de 4 guichets de financement différenciés avec des procédures adaptées à la taille et les projets portés par les OSC,

- Appui coaching différencié pour les OSC locales,

- Création et développement de nouveaux espaces de concertation entre acteurs publics et OSC.

R 3. Le partenariat UE –Maroc répond mieux aux défis communs et est mieux connu à travers la capitalisation et la communication autour des appuis à la société civile.

- Mise en place d’un système de capitalisation et les leçons apprises permettent d’accroitre l’impact des actions de la société civile,

- Amélioration de la connaissance des citoyens marocains sur les actions au profit d la société civile et sur le partenariat UE-Maroc.

PARTENAIRES

- Le Bureau des Nations Unies pour les Services d’Appui aux Projets, UNOPS est chargé de la mise en œuvre des composantes du Programme gérées en coopération déléguée à travers une convention de délégation et sera responsable du bon déroulement de l’action, de la coordination de toutes les activités sur les régions d’intervention. Elle s’occupera aussi de gérer les relations avec les autorités et les institutions nationales et locales.

Coordonnées de l'équipe nationale à Rabat

- Mme Jeanne DIOKH SADIO (Cheffe de projet) - JeanneS@unops.org -  Tel: +212 (0) 537 57 66 66

- Mr. Hicham RACHIDI (Conseiller Senior en Société Civile) - HichamR@unops.org - Tel: +212 (0) 672 210 522

Bureau régionaux :

Bureau régional de Casablanca Settat de Casablanca Settat :

Adresse : Boulevard de l'Atlantide N°64C, Polo, Ain Chok, Casablanca

Chargé de coordination : M. Kamime ABDELHAK : KamimeA@unops.org –Tel : 06 72 21 04 87 -

- Bureau régional de l'Oriental: 

Adresse : N° 6 rue Arrahma, Quartier Al Hikma, Oujda

Chargé de coordination : M. Ben Younes ZNASNI : BenyounesZ@unops.org  - Tel : 06 72 21 05 16-

- Bureau régional du Sous Massa :

Adresse : Numéro 10, Boulevard Boulaamane, Quartier Dakhla – Agadir

Chargé de coordination :  M. Mohamed MAHRACH: momahrach@gmail.com - Tel : 06 72 210 520 -

- Bureau régional de Tanger Tétouan Al Hoceima :

Adresse:  Avenue Abdelkhalek Touriss, Route de Martil, Lot Inara, Numéro 74 – Tétouan

Chargée de coordination : Mme Ibtisam ZIBRI : ibtissammzibri@gmail.com - Tel 06 72 210 511

- Le Ministère délégué chargé des relations avec la société civile et la Parlement, en tant que Coordinateur interministériel des actions de la société civile, a élaboré un Plan stratégique 2017-2021, sur la mise en œuvre du nouveau cadre de la démocratie participative autour des axes suivants : mise en œuvre de la commission de pétition, lancement d’une campagne de sensibilisation, renforcement des capacités, développement d’une plateforme électronique de la participation citoyenne, mise en place d’un système de suivi évaluation du nouveau cadre juridique de la participation citoyenne.

- Le Conseil National des Droits de l’Homme (CNDH) et l’Institut National de formation aux droits de l’Homme (INFDH) ont pour vocation de renforcer les capacités des OSC non seulement en matière de respect des droits humains, mais également en matière de capacités organisationnelles et institutionnelles, en développant et en mobilisant l’expertise requise. De plus, en tant qu’acteur partenaire, le CNDH, via ses Commissions régionales des Droits de l’Homme (CRDH), est impliqué dans le processus de dynamisation des espaces de dialogue entre les acteurs de la société civile et les autorités locales.

- La Direction générale des collectivités territoriales (DGCL), en tant qu'organe de tutelle et d'accompagnement des collectivités territoriales, permets de faciliter la mise en œuvre du plan de travail au niveau des régions et aussi l’accès aux autorités compétentes au niveau local.

- Les régions et communes des régions de Casablanca Settat, Oriental, Sous Massa, Tanger Tétouan Al Hoceima, en tant que collectivités territoriales ayant pour mandat de mettre en place des mécanismes de dialogue et de concertation dans le cadre de la régionalisation avancée et des outils de démocratie participative, pour ouvrir la participation des OSC dans le suivi des politiques publiques territoriales.

- Les associations "relais" financées dans le cadre de l'appel à propositions qui  mèneront les activités de leur projet dans leur propre région d'intervention et seront mobilisées pour leur expertise thématique, l'appui dans certaines activités du Programme, l’identification des OSC bénéficiaires, l’alimentation des outils de communication et de capitalisation.