Délégation de l'Union européenne au Royaume du Maroc

Projet d'appui aux Dynamiques de Développement Intégré des Territoires Ruraux du Nord du Maroc (Drin)

05/04/2018 - 10:12
Multisector

Le projet d'appui aux dynamiques de développement rural intégré dans la région du Nord (DRIN), seul projet de ce type dans la coopération Maroc Union européenne, s'inscrit dans la continuité de l'engagement de l'UE en faveur du développement socio-économique de la région du Nord (UE active depuis 20 ans en soutien au développement local et à la diversification des activités économiques).

La Tour Torres qui se trouve dans le Parc National d'Al Hoceima a été rénovée dans le cadre du projet DRIN financé par l'Union européenne. Elle date de l'époque des Al Mohades et est accessible par une des pistes réhabilitée ou construite dans le cadre du même projet qui vise la mise en valeur du Parc National d'Al Hoceima

Le projet soutient le développement social, visant à l'amélioration des conditions de vie des populations de la région, par les activités suivantes:

  • Amélioration de la qualité et de l'accès des services sociaux,
  • augmentation des revenus des ménages ruraux à travers la dynamisation et la diversification du tissu économique par la promotion d'activités génératrices de revenus dans les domaines de l'agriculture, de la pêche artisanale, de l'artisanat, du tourisme rural;
  • valorisation du Parc national d'Al Hoceima,
  • appui au processus de planification des communes et renforcement des capacités des acteurs locaux.

Le projet se base sur une approche territoriale intégrée des zones rurales ciblées et prévoit l'accompagnement du processus de décentralisation de la Province d'Al Hoceima (composée de 33 communes rurales au total), se concentrant notamment au niveau de deux pôles de développement homogènes (120 000 habitants répartis dans neuf communes rurales: cinq à l'intérieur ou en périphérie du Parc National d'Al Hoceima (Rouadi, Ezemmouren, Aït Kamra, Senada et Bni Boufrah), et quatre (Ketama, Tamzaouet, Abdelghaya et Souahel) dont l’activité principale est basée sur la monoculture du cannabis).

Objectifs

Contribuer à réduire les déséquilibres entre les régions et entre les milieux rural et urbain en permettant une amélioration durable des conditions de vie et des revenus des populations rurales de la Province d'Al Hoceima, à travers la dynamisation du tissu économique, la réhabilitation et la préservation des écosystèmes et le développement social tout en promouvant le processus de décentralisation et les dynamiques de développement local intégré, participatif et inclusif.

Zone d'intervention :

Province d'Al Hoceima – zones rurales (le projet a concentré la majorité des actions relevant des composantes économiques, sociales et environnementales au niveau de 2 pôles:

  • i) un pôle situé à l'intérieur ou limitrophe du Parc National d'Al Hoceima;
  • ii) un pôle de montagne.

Activités :

Le projet soutient le développement social et la lutte contre la pauvreté, par les activités suivantes:

  • Appui au processus de planification communale et renforcement des capacités des acteurs locaux;
  • amélioration des conditions de vie des populations à travers le développement des services sociaux tels que l'alphabétisation et la santé;
  • augmentation des revenus des ménages ruraux à travers la dynamisation et la diversification du tissu économique par la promotion d'activités génératrices de revenus dans les domaines de l'agriculture, de la pêche artisanale, de l'artisanat, du tourisme rural;
  • la valorisation du Parc national d'Al Hoceima.

Partenaires :

Coordinateur du projet : Agence pour la Promotion et le Développement Economique et Social des Préfectures et Provinces du Nord du Royaume

Autres parties prenantes : Province, Communes, société civile, services décentralisés de l'Etat (entre autres du Ministère du Développement Social de la Famille et de la Solidarité, le Ministère de l’Agriculture et la Pêche Maritime, le Ministère de l’Education et l’Agence Nationale de Lutte Contre l’Analphabétisme, le Haut-Commissariat aux Eaux et Forêts et à la  Lutte Contre la Désertification, le Ministère du Tourisme et de l’Artisanat, l'Agence de Développement Social).

Budget

24 millions d'euros

Contribution Union européenne : 19 millions d'euros

Contribution Etat marocain : 5 millions d'euros

 

Dates de mise en œuvre:

19 septembre2013 – 18 décembre 2018

Appui de l'Union européenne

L'intervention de l'Union européenne reflète les nouvelles priorités de coopération de l'UE avec la région Sud de la Méditerranée dans les domaines de la régionalisation avancée, du développement rural durable, du renforcement des institutions locales et de la société civile, de promotion de l'égalité des genres.

Le projet renforce les efforts des autorités marocaines notamment en matière de lutte contre les cultures illicites, à travers le développement socio-économique de la région du Nord.

Le projet répond aux priorités de stratégie générale de l'UE au Maroc:

  • au niveau des priorités politiques: il est en ligne avec les objectifs de la régionalisation avancée;
  • au niveau des priorités de développement du pays: lutte contre la pauvreté notamment en milieu rural (faire référence aux appuis fournis à l'INDH et aux appuis fournis à la Société civile locale).
  • au niveau d'appui sectoriel: valorisation et promotion agricole (complémentaire aux appuis UE au Plan Maroc Vert), de l'environnement et du développement rural durable.
  • au niveau géographique ciblant la région du Nord.

Le projet est intervenu en complémentarité avec plusieurs actions en cours soutenue par ailleurs par l’Union européenne au Maroc, notamment dans les secteurs sociaux (appui à l'INDH, à l'éducation de base; à l'alphabétisation; à la santé), le secteur agricole (appui au pilier II du Plan Maroc Vert) et le secteur des infrastructures (appui au désenclavement des populations isolées, qui cible notamment la province d'Al Hoceima), ainsi qu'avec le programme d'appui au plan gouvernemental pour l'égalité. Il est également complémentaire du programme thématique "Acteurs non étatiques et autorités locales", qui vise le renforcement de la société civile et des collectivités locales et le nouveau programme "Moucharaka Mouwatina" d'appui à la société civile lancé récemment dans 4 régions du Maorc dont celle de Tanger-Tétouan-Al Hoceima et qui va appuyer la société civile travaillant dans les domaines de la jeunesse, l'égalité et l'environnement.

 

Soutien au développement rural

Dans le cadre du projet, L'Agence de développement des province du nord a lancé un appel à projets en avril 2015 pour financer des actions de soutien au développement rural dans la province d’Al Hoceima :

TAZAGHINE de développement et de coopération sociale

L’association Tazaghine créé en 1998 dans le douar de Tazaghine commune territorial Ait Kamra, a pour objectif l’amélioration des conditions sociales de la population rurales et la promotion d’activités éducatives, sportives et de préservation de l’environnement.

L’association est bénéficiaire d’une subvention UE pour le projet « Améliorer l'accès à l'éducation au monde rural » _ Coût du projet : 541.600 DH - Subvention : 476.608 DH pour 12 mois. Le siège de l'Association se trouvant à côté de l'école primaire de la commune, une classe de préscolaire y a été aménagée ave une éducatrice formée pour accueillir des enfants entre 4 et 5 ans provenant Tazaghine et de la commune avoisinante.

AZIR pour l'Environnement

Crée en 1996 pour la promotion du développement durable et la défense de l’environnement dans la région du Rif.

AZIR est bénéficiaire d’une subvention UE pour le projet « Développement local au service de l’amélioration des conditions socio-éducative de la Commune de Beni Boufrah »_ Montant du projet : 1.202.100DH – subvention : 1.081.890 DH - période : 12 mois

BADES d'Animation Sociale et Economique

L’association a été créée en 1997 avec pour objectif de promouvoir la culture associative fondée sur les valeurs de la citoyenneté, la solidarité, la démocratie, la participation et la responsabilité et afin d’œuvrer pour l’intégration des jeunes et des femmes dans le processus du développement social, économique, démocratique et inclusif.

BADES est bénéficiaire d’une subvention UE « Appui aux coopératives rurales à travers le renforcement de leurs structures et la promotion de leurs produits _ Coût du projet : 1.082.300 DH  - Subvention : 973.800 Dh -- période : 24 mois

Dans le cadre du projet, un expert européen a accompagné les femmes des associations et coopératives du parc National pour améliorer leur travail de vannerie et apprendre de nouvelles techniques de travail leur permettant d’innover et de proposer de nouveaux produits

Coopérative NISSAE BADES pour l’Artisanat à Badès

La coopérative crée en 2010, a pour objectif l’amélioration de la vie socio-économique des femmes et diversification des revenus des femmes de douar Badès.  Nissae Badès produit des articles de vanneries à bases de halfa et des tapis.

Nissae Bades sont des partenaires du projet dans le cadre de la mission d’appui à la filière vannerie (Halfa). Elle a également bénéficié du programme d’appui de coopératives réalisées par l’Association Bades dans la cadre de la subvention.

Coopérative BUYA de l’Artisanat à Rouadi

La coopérative est criée en 2012, son objectif est l’amélioration de la vie socio-économique des femmes et diversification des revenus des femmes des douars autours du centre de l’artisanat de Rouadi. La coopérative produit des articles en vannerie (Halfa &Doum) et des articles aux coutures.

La coopérative Bouya est un partenaire du projet dans le cadre de la mission d’appui à la filière vannerie (Halfa&Doum). Elle a également bénéficié du programme d’appui des coopératives réalisées par l’Association Bades dans la cadre de la subvention.

Association Al Amal

Association Al Amal pour la femme rurale Beni Yattef  Senada  est membre du RODAPAL. Depuis sa création en 2007, l’association œuvre pour la promotion de la femme et de l’enfance à travers le développement de projet de développement et de développement durable. L’association gére un Centre d’Education Féminin et animé des activités de préscolaire, d’alphabétisation et d’éducation informelle ainsi qu’un atelier de coiffure et de pâtisserie.

Al Amal est gestionnaire de la classe de préscolaire de Aylane. Elle a bénéficié du programme de formation des éducateurs du préscolaires.

Association Bienfaisance Islamique

L’Association Bienfaisance Islamique gère Dar  Taliba de Ait Kamra depuis 2006. La Dar Taliba située dans collège de Ait Kamra a une capacité de 32 lits et 28 pensionnaires.

L’association a bénéficié du programme d’appui aux associations de gestion de Dar Taliba qui accueille 32 pensionnaires.

Association Merou Plongé Environnement et Sports Aquatiques

Association crée en 2016. Son objectif est l’encadrement des jeunes et la promotion des activités de plongée et de sports aquatiques. Merou a réalisé plusieurs activités de formation de plongeurs et des activités de sensibilisation à l’environnement et la propreté des plages

Merou est partenaire du projet dans la mission d’appui à l’écotourisme.