Délégation de l'Union européenne au Royaume du Maroc

Alphabétisation

28/03/2018 - 18:01
Multisector

Les chiffres de l'analphabétisme au Maroc restent préoccupants malgré les efforts engagés depuis la première stratégie nationale en 2004, notamment en comparaison avec les autres pays de la région. Selon le recensement général de 2014, 32.2% de la population marocaine âgée de 10 ans et plus est analphabète, ce qui représente 8,6 millions de personnes. Les taux sont plus élevés chez les femmes et dans le monde rural. 11% des 15-29 ans sont analphabètes, ce qui traduit le phénomène de l'abandon scolaire et le problème de la qualité de l'enseignement.

Dans le cadre du programme de l’Union Européenne d’appui à la stratégie nationale de l’alphabétisation au Maroc, des femmes et hommes marocains apprennent à lire, à écrire et à compter, dans une classe d’alphabétisation en 2017

Le secteur de l'alphabétisation est doté d'une Feuille de Route, qui vise un taux d'analphabétisme de moins de 20% d'ici 2021 (et moins de 10% d'ici 2026) ainsi que l'élimination complète de l'analphabétisme chez les Jeunes. Pour ce faire, il est prévu d'augmenter le nombre annuel d'apprenants à 1.200.000 personnes (contre 700.000 actuellement) et de redoubler d'efforts sur la durabilité des apprentissages.

L'UE appuie la stratégie nationale d'alphabétisation au Maroc depuis dix années, dans un esprit de rendre effectif le Droit à une Education de Qualité pour tous, dans le cadre de l'apprentissage tout au long de la vie.

 

Descriptif du programme (Phase III à venir)

Une troisième phase est en cours de négociation et devrait être signée courant 2018.

Les résultats attendus sont de:

- Augmenter le nombre d'apprenants dans les programmes d'alphabétisation, notamment pour les groupes cibles que sont les jeunes, les ruraux et les hommes, en lien avec les objectifs quantitatifs gouvernementaux;

- Améliorer le dispositif d'ingénierie de formation et la qualité des formations,  notamment par l’adoption d’une approche adaptée au public adulte et la diversification des méthodes d’apprentissage (y compris l’utilisation des TIC);

- Rendre effective l’insertion socio-économique des alphabétisés, par la mise en place de passerelles vers le système de formation professionnelle, un appui pour monter des activités génératrices de revenus et le suivi des apprenants;

- Territorialiser la stratégie nationale d'alphabétisation par l’adaptation des programmes aux réalités locales et l'amélioration de la gouvernance aux niveaux régional et provincial.

 

Résultats atteints (Phases I et II)

L'appui de l'Union européenne a permis de contribuer d'une manière significative à l'atteinte des résultats obtenus, ces dix dernières années, par le secteur, en permettant à environ 3,5 millions de personnes de bénéficier des programmes d'alphabétisation.

Sur le plan qualitatif, l'appui de l'UE a contribué à l'amélioration de la gouvernance du système, du ciblage des groupes prioritaires et de la qualité des outils didactiques. L'appui a également permis le renforcement de capacités des formateurs (environ 10.000 alphabétiseurs par an dans les régions ciblées), l'élargissement du partenariat avec les associations et la mise en place d'un système d'évaluation et de certification des bénéficiaires.

Chiffres clés

Programme d'appui à la stratégie nationale d'alphabétisation – Phase I (2008-2015): 27 M€

Programme d'appui à la stratégie nationale d'alphabétisation – Phase II (2011-2018): 35 M€

Programme d'appui à la stratégie nationale d'alphabétisation – Phase III (à signer en 2018): 50 M€

 

Maitre d'œuvre: Agence nationale de lutte contre l'analphabétisme

Bénéficiaires finaux: population marocaine concernée, avec une priorité accordée aux femmes, aux jeunes et au monde rural.