Delegation of the European Union to Morocco

Réforme de la Justice : La gestion des tribunaux et les nouveaux rôles des responsables de juridictions

Agadir, EL jadida & Tanger , 12/12/2017 - 12:14, UNIQUE ID: 171212_9
Press releases

L’ensemble des responsables judiciaires, des représentants des hautes instances du Ministère de la Justice, des membres du Conseil supérieur du pouvoir judiciaire, de l’Institut supérieur de la Magistrature et du Parquet général marocains se retrouveront pour la dernière session de formation portant sur les nouveaux rôles des responsables de juridictions concernant la gestion des tribunaux les 12 et 13 décembre 2017 à Agadir, El Jadida et Tanger

S’achève ainsi un vaste cycle de formation de 6 journées dont a pu bénéficier chaque responsable de juridiction du pays, sur l’ensemble des thématiques traitées : l’organisation d’une juridiction et le rôle des chefs de juridictions ; la gestion des ressources humaines ; la gestion budgétaire et immobilière, la sécurité et la communication. En effet, cette session de formation s’inscrit dans la continuité des deux autres sessions qui se sont déroulées précédemment les 10 et 11 octobre ainsi que les 8 et 9 novembre 2017 dans ces mêmes villes.

Cette formation, conçue par la Commission européenne pour l’Efficacité de la Justice (CEPEJ) en coopération avec le Ministère de la Justice du Maroc et l’Ecole nationale de la Magistrature française (ENM), s’inscrit dans le cadre du projet « Amélioration du fonctionnement de la justice au Maroc sur la base des outils développés par la Commission européenne pour l’Efficacité de la Justice », financé par l’Union Européenne, cofinancé par le Conseil de l’Europe et mis en œuvre par la CEPEJ.

L’Union européenne est engagée aux côtés du Royaume du Maroc à travers un programme d’appui budgétaire au secteur de la justice afin d’accompagner la mise en œuvre de la réforme de la justice qui se traduit par une importante réorganisation institutionnelle de l’administration de la justice. Les chefs de juridictions sont les premiers concernés par cette réforme qui vise notamment à promouvoir une plus grande efficacité et à améliorer la qualité du service public de la justice, au quotidien. Cette formation fait suite aux travaux menés par la CEPEJ avec de nombreux tribunaux référents marocains depuis 2012, dans le cadre de programmes financés par l’Union européenne.

Pour plus d’informations :

https://www.coe.int/t/dghl/cooperation/cepej/cooperation/south_prog/morocco/defaultprog3_FR.asp?

Tags:
Editorial Sections: