Delegation of the European Union to Morocco

COOPÉRATION UNION EUROPÉENNE – CEMAC

19/11/2021 - 16:39
News stories

L’Ambassadeur, Chef de délégation de l’Union européenne (UE) en République Centrafricaine Douglas Darius Carpenter, a présenté mardi 16 novembre 2021, ses lettres de créance au Président de la Commission de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (CEMAC), Daniel Ona Ondo, en présence de leurs collaborateurs respectifs.

Cette cérémonie qui s’est déroulée au palais de la CEMAC, a permis aux deux personnalités de revisiter les axes de coopération entre les deux institutions.

Le Président de la Commission a remercié l’UE qui est un partenaire important et traditionnel de la CEMAC pour « le soutien constant dont bénéficie notre sous-région dans sa quête permanente pour l’amélioration des conditions de vie des populations, la recherche du mieux-être et l’insertion harmonieuse des économies de ses Etats membres dans l’économie mondiale ».

Abordant les différents programmes d’appuis de l’UE à la sous-région Afrique centrale, le Président de la Commission a évoqué le 10ème FED « qui a engendré d’importants acquis pour le processus d’intégration économique en zone CEMAC, dans les domaines variés tels que l’aménagement du territoire, l’énergie, les transports, assorties des schémas directeurs respectifs ». Dans le même registre, il a souligné que « ce partenariat a amorcé une nouvelle étape en juin 2015 à Bruxelles, lorsque l’Union Européenne et l’Afrique centrale, représentée par ses deux institutions d’intégration régionale, la CEEAC et la CEMAC, ont signé la convention de financement du Programme Indicatif Régional 11ème FED, pour un montant total de 350 millions d’euros, dont 135 millions d’euros pour le volet infrastructures régionales, incluant 20 millions d’euros pour l’appui à la gouvernance des infrastructures ». il a conclu en souhaitant que l’engagement de l’UE se poursuive et se renforce aux côtés de la CEMAC dans les axes que sont : la modernisation de l’appareil de production des statistiques économiques au niveau régional, la fourniture d’un appui technique pour la stabilité macroéconomique et la surveillance multilatérale, la fourniture d’une assistance technique pour l’adoption des réformes économiques et monétaires en zone CEMAC, le développement de l’Infrastructure Qualité (IQ) et l’accès au marché, le soutien dans le processus des négociations commerciales avec l’UE pour la conclusion d’un APE régional et consensuel et l’appui au développement des chaines de valeur au niveau régional, pour ne citer que ceux-là.

En réponse, le diplomate européen s’est dit honoré par l’accueil et satisfait des échanges avec son interlocuteur qui a prononcé « un discours inspirant à plus d’un titre pour les relations bilatérales entre l’Union Européenne et la CEMAC ». En réaffirmant sa disponibilité à apporter sa pierre dans la construction d’une relation de « confiance, constructive et pérenne » entre son institution et la CEMAC. Il a marqué sa disponibilité et celle de ses équipes à poursuivre le travail dans un élan de franche collaboration et de parfaite synergie dans l’accomplissement de nouvelle mission qui est la sienne.

Autor