Délégation de l'Union européenne au Royaume du Maroc

Semaine de la Diplomatie climatique: La Parole aux jeunes

25/10/2021 - 12:08
News stories

Nous avons choisi d'écouter et d'échanger avec des jeunes marocains à l'occasion de la Semaine de la Diplomatie Climatique au Maroc en suivant le parcours d'El Housseine Assaray.

Le Maroc est au premier plan des changements climatiques que connait la planète. Parmi les régions les plus touchées du pays, les oasis au fragile écosystème se trouvent perturbées par les longues périodes de sécheresse que connait le pays depuis quelques années. A l'occasion de la semaine de la diplomatie climatique, nous sommes allés à la rencontre de Houssein Assaray, étudiant dans une université à Agadir, et originaire d'Aguinane. 

Aguinane est une belle Oasis, nichée dans un canyon de la chaîne de l'Anti Atlas à quelques 800 km au sud de Rabat. Il y a encore quelques années, raconte Houssein, les habitants de l’oasis vivaient grâce à l’agriculture, l’élevage et le commerce des dattes. Les précipitations plus ou moins régulières, une rivière qui traverse l’oasis ainsi que les différentes sources d’eau ont joué un rôle central dans l’équilibre socioéconomique des villages.  Depuis quelques années, l'oasis souffre d'un grand stress hydrique, conséquence directe des longues périodes de sécheresse.

Nous avons participé avec lui à un atelier organisé par un projet financé par l'Union européenne sur la gestion intégrée des réseaux en eau dans deux Oasis au Maroc. Le projet est mis en œuvre par l'Association des Enseignements des Sciences de la Vie et de la Terre (AESVT) et il travaille avec les habitants des oasis au moyen de consultations et de débats autour de l’impact du changement climatique sur cet écosystème fragile qu’est l’Oasis et des mesures pour faire face à ce phénomène.

Nous avons ensuite suivi El Housseine à Casablanca lors d'une conférence de restitution des recommandations de l'atelier qu'il a présenté à des responsables marocains et européens. Nous avons, également, discuté avec lui la mise en œuvre du projet auquel il participe ainsi que ses attentes et préoccupations. Il a été particulièrement attentif aux échanges sur expériences européennes et ce que fait l'Union européenne pour lutter contre le changement climatique, tant que terme de législation en Europe que coopération avec des pays tiers comme le Maroc. 

Enfin, nous avons accueilli El Housseine devant le siège de la Délégation de l'Union européenne à Rabat lorsqu'il est arrivé à vélo avec 26 jeunes autres jeunes de 6 régions du Maroc les plus vulnérables au changement climatique pour remettre la "Déclaration des Jeunes pour le Climat" au chargé d'affaires de l'UE au Maroc et à d'autres ambassades UE et d'autres pays du monde. Le but de cette démarche des jeunes est de porter leur voix aux participants à la COP 26 à Glasgow. 

 

Languages:
Rubriques éditoriales: