Délégation de l'Union européenne au Royaume du Maroc

Grand barrage de la renaissance éthiopienne: déclaration du porte-parole concernant l'annonce du deuxième remplissage

Brussels, 08/07/2021 - 20:03, UNIQUE ID: 210708_22
Statements by the Spokesperson

L'Union européenne (UE) déplore que l'Éthiopie ait annoncé le deuxième remplissage du Grand barrage de la renaissance éthiopienne (GERD) sans être préalablement parvenue à un accord sur cette question avec les partenaires en aval.

Les mesures unilatérales, quelle que soit la partie qui les prend, ne contribuent pas à la recherche d'une solution négociée. Il est urgent et nécessaire qu'une feuille de route claire soit établie d'un commun accord, qui fixe le calendrier et les objectifs spécifiques des négociations, afin que celles-ci reprennent au plus vite et se poursuivent ensuite sur une base régulière. L'UE appelle une nouvelle fois les parties à se remettre autour de la table.

En étroite coopération avec les États-Unis et les Nations unies, l'UE, en sa qualité d'observatrice, se tient prête à continuer de soutenir les négociations placées sous l'égide de l'Union africaine, qui doivent s'intensifier. Forte de sa riche expérience de la gestion de cours d'eau partagés, l'UE est prête à jouer un rôle plus actif si toutes les parties le jugent utile et souhaitable.

Une solution négociée, inspirée par la volonté politique et soutenue par la communauté internationale, pourrait transformer ce différend en opportunité pour de nombreuses personnes. Plus de 250 millions de personnes habitant dans le bassin du Nil bleu devraient bénéficier d'un accord sur le GERD, qui serait source de prévisibilité et porteur d'investissements étrangers dans les secteurs de l'énergie, de la sécurité alimentaire et de la sécurité en eau.

Languages: