Delegation of the European Union to Mongolia

L’Union européenne appuie le bataillon burkinabè de la Force conjointe du G5 Sahel avec quatre ambulances équipées

12/03/2021 - 13:00
News stories

Dans le cadre de son appui aux Forces armées du Burkina Faso dans la lutte contre le terrorisme, l’Union européenne vient de livrer quatre ambulances avec du matériel médical complet au profit du bataillon burkinabè de la Force conjointe du G5 Sahel.

La livraison de ces véhicules médicalisés s’inscrit dans le cadre de la deuxième phase de financement de la Force conjointe, qui s’étend de 2020 à 2022. « Cette deuxième tranche, d’une enveloppe globale de 9 millions d’euros, permettra d’aller plus loin dans la coopération militaire entre l’UE et le Burkina Faso », a déclaré l’ambassadeur, chef de la Délégation de l’Union européenne au Burkina Faso, Wolfram Vetter. Par ailleurs, une équipe de la Mission de formation de l'UE (EUTM) devrait séjourner bientôt au Burkina afin d’aider à renforcer les capacités techniques des forces armées nationales, a également annoncé l’ambassadeur.

l'équipement d'intérieur d'un des 4 véhicules médicalisés

En rappel, la première tranche de l’appui au bataillon burkinabè de la Force conjointe du G5 Sahel avait permis, entre autres, de doter les forces armées nationales de six véhicules blindés, de 150 équipements de protection individuelle et de matériel de lutte contre les engins explosifs improvisés (EEI).

Outre la coopération régionale, l’UE et le Burkina Faso entretiennent une coopération bilatérale étroite en matière de lutte contre l’insécurité. Dans ce cadre, le projet GARSI Sahel a permis de former et d’équiper des unités d’intervention mobiles, flexibles et multitâches, dans le but d’assurer un meilleur maillage de la surveillance du territoire et des frontières. Le projet STABEST permettra à terme de renforcer six unités territoriales de la police et de la gendarmerie nationale dans les régions de l’Est et du Centre-Est. Le programme RENFORCES a pour objectif d’appuyer le déploiement opérationnel des forces de défense et de sécurité dans plusieurs régions du pays à travers un renforcement capacitaire du génie militaire. Enfin, l’UE apporte un appui budgétaire ciblé au Burkina afin d’accompagner la réforme des ressources humaines au sein des forces armées et de soutenir le déploiement et l’interopérabilité du système de transmission pour l’ensemble des forces de sécurité.

 

Author