Delegation of the European Union to the Republic of Moldova

Conférence de l’UE visant à renforcer la cybersécurité et la gouvernance en ligne dans les pays du Partenariat oriental

Bruxelles, 04/10/2017 - 09:10, UNIQUE ID: 171004_2
Press releases

Le président estonien du Conseil de l’Union européenne a tenu ce jour une conférence visant à développer la gouvernance en ligne et à renforcer la cybersécurité dans les pays du Partenariat oriental de l’Union européenne. Elle sera suivie, le 5 octobre 2017, de la deuxième réunion ministérielle du Partenariat oriental consacrée à l’économie numérique puis, le lendemain, de la conférence des ministres de l'UE consacrée à l'administration en ligne.

EASTERN PARTNERSHIP

La conférence sur le partenariat en ligne, qui sera organisée à Tallinn, rassemblera plus de 150 experts et décideurs politiques venus d’Arménie, d’Azerbaïdjan, de Biélorussie, de Géorgie, de la République de Moldavie et d’Ukraine, ainsi que des États membres de l’UE. Les participants discuteront de la manière dont les pays du Partenariat oriental exploitent les technologies de l’information et de la communication pour accroître la transparence des processus administratifs. La conférence sera aussi l’occasion d’évaluer la sûreté et la sécurité du cyberespace dans la région et d'échanger des idées en vue de son amélioration. L’Académie estonienne de gouvernance en ligne profitera de cette occasion pour dévoiler les résultats d’une nouvelle étude sur la démocratie en ligne fondée sur la recherche sur le terrain dans l’ensemble des six pays partenaires.

L’inauguration de la conférence sera retransmise en direct ici.

Andrus Ansip, vice-président de la Commission européenne chargé du marché unique numérique, a déclaré: «L’UE continue de collaborer étroitement avec ses partenaires orientaux dans le domaine du numérique, en mettant l’accent sur la promotion de l’accès à l’Internet à haut débit afin de stimuler les économies et d’étendre les services en ligne, en créant davantage d’emplois dans le secteur du numérique et en réduisant les frais d’itinérance dans les pays du Partenariat oriental. Le recours à des solutions numériques rend la gouvernance plus efficace et plus transparente et profite aux citoyens.»

La deuxième réunion ministérielle du Partenariat oriental consacrée à l’économie numérique se tiendra également à Tallinn, le lendemain 5 octobre 2017. Durant la réunion, les ministres signeront une déclaration sur l’économie numérique entre l’UE et les six pays du Partenariat oriental. Cette déclaration devrait comprendre l’engagement de toutes les parties à approfondir leur coopération sur six sujets prioritaires: les communications et infrastructures électroniques, la confiance et la sécurité, le commerce électronique, les compétences numériques, l'innovation en matière de TIC, les écosystèmes de jeunes pousses et la santé en ligne.

Enfin, le 6 octobre 2017, Tallinn accueillera la conférence des ministres de l'UE consacrée à l'administration en ligne. Les ministres de l’UE et de l’AELE réfléchiront aux mesures supplémentaires pouvant être prises pour garantir la transformation numérique de l’administration centrale et examineront les progrès réalisés dans le processus de modernisation visant à faire de l’administration publique européenne une administration innovante, fiable et au service des citoyens à tous les niveaux, en vue du développement d'une société européenne dynamique et productive et de l’avènement du marché unique européen.

 

Contexte:

La conférence sur le partenariat en ligne est organisée par le Centre estonien du Partenariat oriental et l’Académie estonienne de gouvernance en ligne, en partenariat avec la Commission européenne et le ministère estonien des affaires étrangères.

Les événements des 4 et 5 octobre font partie d’une série d’événements organisés dans le cadre de la préparation du 5e sommet du Partenariat oriental, qui se tiendra à Bruxelles le 24 novembre. L’UE a investi 13 millions d’euros dans le cadre du projet EaPConnect, dont l’objectif est d’améliorer les connexions numériques à haut débit entre les six pays partenaires. Il couvrira la période 2015-2020. Plus d’informations ici.