Delegation of the European Union to the Republic of Moldova

Répondre aux difficultés rencontrées par les médias indépendants dans les pays du Partenariat oriental

Bruxelles, 12/09/2017 - 12:09, UNIQUE ID: 170912_12
Press releases

La 2e conférence des médias du Partenariat oriental, qui aura lieu à Kiev le 13 septembre 2017, entend mettre en avant les difficultés croissantes que rencontrent les journalistes dans les pays du Partenariat oriental de l'UE.

Réunissant 350 professionnels des médias et des donateurs venus d'Arménie, d'Azerbaïdjan, de Biélorussie, de Géorgie, de Moldavie et d'Ukraine, ainsi que des États membres de l'UE et d'ailleurs, cette conférence offre une occasion unique d'identifier les obstacles à un environnement médiatique sain, de débattre des moyens de les lever et d'examiner quel serait, pour l'Union européenne et les autres donateurs, le meilleur moyen de soutenir le journalisme indépendant dans ces pays.

Dans son message aux participants, M. Johannes Hahn, membre de la Commission chargé de la politique européenne de voisinage et des négociations d'élargissement, a souligné que "la liberté d'expression est un des fondements mêmes sur lesquels repose notre Union. Nous sommes convaincus qu'une presse forte et indépendante constitue une composante fondamentale de toute société florissante. La conférence qui se tient aujourd'hui témoigne de l'importance d'un dialogue plus étroit entre l'UE et les pays partenaires sur la question du pluralisme et de l'indépendance des médias."

Cette manifestation est organisée par la Commission européenne et par le Service européen pour l'action extérieure, avec le soutien du gouvernement ukrainien.

Ces dix dernières années, l'Union européenne a consacré et affecté 30 millions d'euros au soutien d'initiatives relatives aux médias dans les pays du Partenariat oriental. Un journalisme indépendant est une condition essentielle du développement d'une société démocratique et l'Union européenne reste résolument attachée à l'existence d'un paysage médiatique libre, indépendant et pluraliste dans son voisinage.

La conférence se penchera sur les diverses pressions subies par les professionnels des médias dans les pays du voisinage oriental. Les participants auront un échange de vues sur la recherche de solutions économiquement viables en matière de production d'informations et de reportages, ainsi que sur les difficultés qu'ils rencontrent dans le cadre des  réformes de l'audiovisuel public.

En particulier, la conférence se penchera sur les méthodes permettant de mieux viabiliser les médias et d'aider les journalistes à continuer de s'épanouir professionnellement. Les problèmes posés par les campagnes de désinformation et par les tentatives de propagation d'informations tendancieuses ou trompeuses sur les réseaux sociaux seront également évoqués, avec une attention particulière sur la manière dont les médias peuvent contribuer à renforcer l'esprit critique dans la société.

En préambule à la conférence, le Fonds européen pour la démocratie (FEDEM) fera part de l'expérience qu'il a acquise en matière de soutien aux médias indépendants dans les pays du Partenariat oriental. Il mettra l'accent sur le rôle des médias indépendants dans le contexte des rapides mutations des paysages politiques et des sociétés.

Le FEDEM est une organisation privée octroyant des subventions, financée par les différents États membres de l'UE et par les institutions européennes.

La 2e conférence des médias du Partenariat oriental se tient dans la perspective du 5e sommet du Partenariat oriental, qui aura lieu à Bruxelles en novembre 2017. Les débats et les conclusions pratiques de la conférence serviront de base à de nouvelles discussions lors du sommet.