Delegation of the European Union to the Republic of Mauritius and to the Republic of Seychelles

Pour que les jeunes connaissent mieux leurs droits

15/09/2019 - 15:41
News stories

Human rights

"Tous les êtres humains naissent libres et égaux en dignité et en droits", article 1 de la Déclaration des Droits de l'homme. La Déclaration est le socle sur lequel s'appuient les protecteurs des droits de l'homme à travers le monde. Pour les jeunes et les enfants, qui sont souvent les plus vulnérables dans nos sociétés, la Déclaration est un gage du respect et de la protection de leurs droits fondamentaux.

Nous nous rendons au collège Saint Esprit de Rivière-Noire qui accueille 450 élèves (filles et garçons) âgés de 10 à 17 ans. Dans cette région de l'ouest de l'île Maurice, comme dans d'autres régions, les jeunes font parfois face à des situations difficiles et ne savent pas vers qui se tourner lorsque leurs droits sont bafoués.

Nous avons donc organisé une conférence au collège Saint Esprit pour sensibiliser les élèves aux droits de l'homme. Au programme, plusieurs sujets choisis pour répondre à leurs attentes: droit à l'éducation et à la santé, liberté d'expression, non-discrimination, harcèlement sexuel, mariage précoce, et travail des enfants. Pendant une heure, les élèves ont pu poser leurs questions, partager leur expérience et s'informer sur les structures auxquelles ils peuvent faire appel en cas de violation de leurs droits.

Pour Anne Sophie, Lorena et Anne qui ont assisté à la conférence "ce type d'évènement est important pour permettre aux jeunes de connaître leurs droits." Grâce à cette conférence, ces jeunes sont désormais mieux préparés pour défendre leurs  propres  droits  et  ceux  des autres. Ils peuvent comprendre que leurs droits doivent être respectés et qu'ils ont un recours si ce n'est pas le cas.

Cette action fait partie d'une série de conférences organisées dans les écoles secondaires grâce au projet "Promotion des droits de l'homme à Maurice et à Rodrigues". Mis en œuvre par la National Human Rights Commission et financé par l'Union européenne, il a pour objectif de sensibiliser plus de 20.000 personnes sur les droits de l'homme d'ici 2021.

Le projet bénéficie de la collaboration de plusieurs institutions notamment de l'Ombudsperson for Children. Depuis son lancement en mars 2018, plus de 2,700 jeunes (âgés de 10 à 20 ans) ont déjà été sensibilisés dans plusieurs établissements scolaires et centres de jeunesse.

Redaksjonens innhold: