Délégation de l'Union européenne en Mauritanie

Jawda, Motivé à Réaliser son Rêve

17/04/2019 - 18:24
Voices and views

Après de nombreuses années passées en Libye, Jawda, mauritanien et migrant de retour, partage avec nous son expérience.

Après de nombreuses années passées en Libye, Jawda, mauritanien et migrant de retour, partage avec nous son expérience.  

« Grâce à l’aide d’un proche j’ai quitté la Mauritanie il y a plus de 20 ans. Quand je suis arrivé à Tripoli, il m’a aidé à trouver un travail dans le centre-ville, dans une pâtisserie ».  

« Pendant des mois j’ai appris le métier de pâtissier, que j’ai maitrisé par la suite. Mon patron m’appréciait beaucoup au début car je faisais du bon travail. Au fil du temps, notre relation s’est détériorée. J’ai commencé à avoir des problèmes avec lui. Sous sa complicité j’ai été détenu arbitrairement par les policiers qui m’accusaient de faire partie d’un groupe violent ».   

« En détention, un proche m’a parlé de l’OIM, et de la visite qu’ils font régulièrement pour aider les étrangers en leur offrant de la nourriture ou pour aider les personnes bloquées comme moi à rentrer au pays. J’ai décidé de les contacter et de demander leur aide pour rentrer chez moi. Quelque temps plus tard, je suis rentré chez moi. »  

« De retour en Mauritanie, l’Organisation m’a donné l’opportunité de monter mon projet. J’ai d’abord reçu une formation en micro-entreprise, puis j’ai ouvert mon commerce [une épicerie de proximité]. Je reçois souvent aussi des conseils de l’OIM et de l’aide dans les démarches administratives pour que les banques m’aident à financer ma pâtisserie ».  

« Je remercie l’OIM de m’avoir permis de rentrer chez moi et d’être à côté de mes proches et aussi de l’appui qu’ils m’offrent dans le développement de mes projets ».  

Aujourd’hui, Jawda a trouvé du travail dans une pâtisserie locale qui lui permet de subvenir à ses besoins et à ceux de ses proches. Il gère en parallèle son petit commerce de quartier développé grâce au soutien de l’OIM.  

Depuis 2017, l’OIM Mauritanie met en œuvre le programme d’aide au retour volontaire et à la réintégration qui consiste à offrir aux migrants en détresse la possibilité de rentrer dans leur pays d’origine. Plus de 10 mauritaniens de retour ont bénéficié de ce programme de réintégration depuis le lancement du projet.  

Cette assistance a été possible grâce à l’Initiative conjointe UE-OIM pour la protection et réintégration des migrants.

 

Rubriques éditoriales: