Delegation of the European Union to Mauritania

 

Contribution de l'Union européenne à l'amélioration du système de protection de l’Enfance à Nouakchott.

13/10/2017 - 14:04
News stories

Dans le cadre du projet « Appui aux organisations de la Société Civile pour l’amélioration de leur contribution au système de protection de l’Enfance à Nouakchott » porté par les ONGs Save the Children en partenariat avec l’ONG ACTIONS, un atelier pour la mise en place de 3 réseaux de protection dans les communes de Ksar, Teyarett et Tevragh Zeina a été organisé le Mardi 10 Octobre 2017 dans les locaux du centre de formation de la promotion féminine du MASEF.

L’objectif de ce réseautage vise à « contribuer au renforcement des capacités des organisations de la société civile concourant à l’amélioration du système de Protection et au respect des droits des enfants et jeunes en situation de vulnérabilité à Nouakchott » explique Oumar Dia, coordinateur du projet à Actions, l’ONG locale partenaire de Save The Children.

Projet cofinancé par l’Union Européenne, la mise en place des réseaux fait suite à la cartographie, au lancement du projet, et à la signature d’engagement avec les OSC de niveau 1. Le représentant de l’Union européenne a rappelé que la protection des enfants et l'épanouissement des jeunes font partie des plus grandes priorités de l'UE en Mauritanie et que ces catégories seront au centre des investissements et de la coopération européens tout au long des années à venir.

« L’Union faisant la force, le réseautage entre elles des organisations de la société civile œuvrant dans la protection de l’enfance, devrait être un puissant levier dans leurs activités de plaidoyer notamment » assure Zeynabou Fall Sidi Salem, cheffe de service politique à la direction de l’Enfance au MASEF.

« Toutes ces OSC ont en commun de concourir à l’amélioration du système de protection de l’enfance et au respect des droits des enfants en situation de vulnérabilité à Nouakchott. Leur mise en réseautage incontestablement devrait leur donner plus de poids pour œuvrer en faveur de la cohésion sociale, l’égalité des chances et la protection des droits des enfants » opine Aïssata Bâ, assistante technique du projet à Save the Children.

Le processus de réseautage prévoit des réunions de staff pour dégager ensemble les objectifs, et ainsi adopter une stratégie de descente de terrain, après avoir identifié les acteurs-clé. « Evidemment pour toutes ces étapes il faudra concevoir des outils régissant le bon fonctionnement des réseaux » affirme Oumar Dia.

Dans cette perspective d’action, des séances d’accompagnement et de sensibilisations des trois nouveaux réseaux sont prévues, ainsi qu’une structuration par zone ou thématique d’intervention.