• Current language: fr

Délégation de l'Union européenne en Mauritanie

Semaine de l'Europe 2017 : Discours du Chef de Délégation de l'Union européenne en Mauritanie

 

Monsieur le Ministre,

Mesdames et Messieurs les Ambassadeurs.

Mesdames et Messieurs.

As Salamu Alaikum wa marhaba bikum tahtal jaima fi mandabia al itihad al urubi fi muritania.

Bismilla Mon!

Kha Bismila maremou!

Dalalen ag Diam!

Bienvenue à toutes et à tous!

Je voudrais d'abord vous remercier pour votre présence ce soir avec nous. Cette année, la célébration de la Journée de l'Europe en Mauritanie a un caractère spécial.

Nous célébrons en 2017 le soixantième anniversaire de la signature des traités de Rome, qui ont créé ce grand projet de vivre ensemble qu’est aujourd'hui l'Union Européenne. La construction de l'Union continue à être, 60 ans après sa création, un synonyme de la construction de la Paix, de la Démocratie, de la Solidarité et de la Liberté.

L'Union Européenne est aujourd'hui plus nécessaire que jamais; pour les citoyens européens, bien sûr, mais aussi pour notre voisinage, pour nos partenaires dans le monde et pour la gouvernance globale. Pour ne citer que deux exemples, nous sommes le premier bloc commercial et aussi le premier donateur d'aide du monde, assurant, avec les Etats membres, plus de la moitié de l'aide publique au développent.

Nous sommes aussi une Union qui se construit sur la Diversité, avec 24 langues officielles et plus de 60 langues régionales. Cette diversité définit et renforce notre volonté d'unité et de vivre ensemble. L'Unité dans la Diversité!

Il est vrai que l'Union fait face aujourd'hui à des défis de tout genre, qui doivent nous mener à une réflexion sur notre avenir partagé. Mais notre Histoire nous rappelle que l'intégration européenne s'est faite notamment à partir de crises qui nous ont forcés à réagir et à avancer. Forts de nos convictions et de notre volonté de raffermir notre union, nous serons en mesure d'écrire ensemble un chapitre nouveau et plus riche de notre histoire commune.

Monsieur le Ministre,

2017 est aussi une année importante pour les relations entre la Mauritanie et l'UE.

Nous fêtons les 30 ans de notre accord de pêche. Depuis le 14 Mai 1987 nous travaillons avec les autorités mauritaniennes et les acteurs nationaux et internationaux pour développer un secteur avec un potentiel énorme pour la création de richesse et d'emploi.

Le volume de cette coopération est conséquent: si nous considérons toutes les sources, elle s'approche des 100 millions d'Euros par an, c’est-à-dire, environ 40 milliards d'ouguiyas chaque année. Il ne s'arrête pas au niveau commercial, mais inclut également le renforcement du secteur national de la pêche et des mesures pour assurer la durabilité de la ressource.

Cet accord est en évolution constante pour répondre aux attentes de la population mauritanienne, notamment pour contribuer à la création d'emplois et à la sécurité alimentaire.

Monsieur le Ministre,

Mesdames et Messieurs,

Le secteur de la pêche est une partie clé de notre coopération. Le développement constitue aussi un élément de première importance avec des activités en cours pour un montant de plus de 100 milliards d'Ouguiyas, plus de 250 millions d'euros, d'ici à 2020.

Les différentes activités de la Semaine de l'Europe témoignent de notre engagement avec la Mauritanie ainsi que de la profondeur de nos liens et de nos intérêts partagés.

Toutes nos actions, aussi bien dans le domaine de la coopération au développement; que du dialogue politique et de notre coopération en matière de sécurité partagent les mêmes objectifs fixés par le gouvernement dans la Stratégie de Croissance Accélérée et Prospérité Partagée:

D'abord, contribuer à une Mauritanie plus stable et plus sûre, avec une consolidation de l'Etat de Droit et de la démocratie.

 

Maintenir et renforcer cette stabilité est particulièrement important étant donné la fragilité et la complexité de la région, et la Mauritanie joue un rôle positif clé dans ce contexte. Dans ce cadre, nous travaillons pour la sécurité et le développement de la Région avec tous les pays du Sahel, notamment à travers et en coordination avec le G5.

La Mauritanie sait qu'elle peut toujours compter avec l'appui de l'Union Européenne pour renforcer l'application effective de tous les mécanismes de protection des droits de l'homme. Suivant les priorités fixées par le gouvernement, et en coordination avec la société civile, nous attachons une importance toute particulière á la gouvernance démocratique, au respect des droits humains et des libertés publiques, à l'accès à l'Etat Civile, et à la lutte contre l'esclavage et ses séquelles

Dans ce cadre, nous réitérons notre opposition de principe ferme à la peine de mort, quelles que soient les circonstances, partout dans le monde; aussi bien que notre appui à tous les défenseurs des droits humains, qui jouent un rôle clé pour une application réelle et effective des principes et instruments nationaux et internationaux.

Le deuxième objectif est de contribuer à une Mauritanie plus prospère, sur la base de la diversification économique, le renforcement du secteur privé et la création d'emplois. Parce que la création d'emplois est, sans aucun doute, le mécanisme le plus efficace de développement, de réduction des inégalités et de lutte contre la pauvreté.

Troisièmement, contribuer á une Mauritanie plus inclusive, avec un renforcement de l'unité nationale et de la cohésion et de la paix sociales pour toutes les composantes de son peuple.

Deux collectives sont au centre de notre travail: les filles et les femmes, d'une part, parce qu'un pays ne peut pas se développer en excluant la moitié de sa population.  Et les jeunes, d'autre part, qui ne sont pas le futur, mais vraiment le présent du pays et qui ont le potentiel d'être des acteurs de changement positif.

Dans ce cadre, nous saluons l'engagement de l'Etat sur la question foncière, qui concerne des aspects économiques, aussi bien que de la tradition, de la culture et des séquelles de l’esclavage, comme signalé par la SCAPP.

Notre objectif, en bref, est de travailler avec le gouvernement et la société mauritanienne pour avancer vers la Mauritanie que veulent les mauritaniens et les mauritaniennes.

 

Monsieur le Ministre,

Je voudrais finir par une note plus personnelle. Je suis en Mauritanie depuis bientôt 4 ans. Si j'ajoute les 3 ans que j'ai passés ici dans les années '90, j'ai vécu dans ce pays pendant 7 ans.

J'ai visité toutes les wilayas du pays; j'ai fait Nouakchott – Nouadhibou quand la route n'existait pas, et la prévision des marées définissait les départs et arrivées avec presque la même précision que les horaires du moderne aéroport de Nouakchott aujourd'hui.

J'ai une fille de trois ans qui a grandi ici, qui claque la langue pour dire oui, et qui s'étonne que les boulangers en Europe ne portent pas leur produit sur leur tête.

Après toute cette période, je continue à me surprendre du potentiel énorme de ce pays: la pêche, l'agriculture, l'élevage, les énergies renouvelables, les mines, bientôt le gaz. Avec une population jeune et dynamique, la Mauritanie a tout ce qu'il faut pour arriver à un développement basé sur la transformation des matières premières et la diversification économique; sur le renforcement du secteur privé et la création d'emploi; sur l'inclusion et l'éradication de la pauvreté.

Je suis fier d'avoir représenté l'Union Européenne pendant quatre ans dans ce pays. J'ai la confiance que la Mauritanie, que je considère ma deuxième patrie, continuera à avancer pour devenir un pays encore plus stable, plus inclusive et plus prospère pout toute la population mauritanienne.

L'Union Européenne a toujours été et continuera à être à vos côtés.

Shukran jazilan.

Ondiarama

Gatimuhauri

Djeredief.

Merci beaucoup.

 

 

Tags:
Équipes éditoriales: