Delegation of the European Union to Mauritania

 

Délégation de l'Union européenne en Mauritanie : Communiqué de presse

Nouakchott, 15/12/2016 - 19:10, UNIQUE ID: 161215_11
Local Statements

L'Union européenne adopte quatre nouveaux projets pour la Mauritanie pour 38 millions d'euros, pour lutter contre les causes profondes de l'instabilité et de la migration irrégulière dans la région du Sahel et du bassin du lac Tchad

Ces actions sont adoptées au titre du Fonds Fiduciaire d'Urgence pour l'Afrique dont l'objectif est de travailler en faveur de la stabilité et de la lutte contre les causes profondes de la migration irrégulière et des personnes déplacées en Afrique..

Le Commissaire européen en charge de la coopération internationale et du développement, M. Neven Mimica, a souligné: "Ce nouveau paquet de 381 millions d'euros illustre une nouvelle fois la réponse globale que l'Union européenne apporte aux causes profondes de l'instabilité et de la migration irrégulière. Deux axes prioritaires caractérisent ce paquet: premièrement un accent sur des mesures visant à offrir des perspectives durables aux migrants et à leurs familles dans leurs pays d'origine, deuxièmement un accent sur le renforcement de cadres de migration régulière et sécurisée, qui garantissent le respect des droits humains et la dignité de la personne."

Des dialogues approfondis avec les acteurs locaux, nationaux et régionaux ont eu lieu pour permettre l'adoption de ces nouvelles actions, qui reposent sur une compréhension claire de la situation des pays et des contextes locaux.

Pour la Mauritanie, les 4 projets sont les suivants:

• Le programme de " Création d'emploi pour les jeunes et migrants potentiels dans le secteur de la pêche artisanale " vise à renforcer le cadre institutionnel de la gestion de la pêche, améliorer la formation, l'employabilité des jeunes et soutenir les PME dans toutes les zones de pêche du pays.

• Le programme de " Promotion de l'emploi et d'amélioration des conditions de vie des pêcheurs artisanaux côtiers, jeunes et femmes aux alentours des espaces naturels protégés du secteur nord de Mauritanie " vise notamment à former les femmes des coopératives de Nouadhibou et leur fournir des équipements et un meilleur accès au micro-crédit pour leur activité de transformation et de vente des produits de la mer et d'eau douce.

• Un projet pilote d'appui à la prévention de la radicalisation violente proposera une recherche sur le terrain sur les pratiques de prévention de la radicalisation au niveau national et régional.

• Un dernier programme visera au renforcement de la gouvernance et de la gestion des migrations et des frontières, et à faciliter la protection, le retour et la réintégration durable des migrants en Mauritanie. Ce projet ambitionne de s'appuyer sur les communautés locales transfrontalières pour renforcer la gestion des frontières, soutenir la mobilisation de la diaspora et mettre en œuvre des actions de réintégration.

Depuis janvier 2016, 36 actions ciblant les causes d'instabilité et la migration irrégulière ont été engagées pour la région du Sahel et le Lac Tchad pour un montant total de plus de 526 millions d'euros (100 millions d'euros ont été engagés à la suite du Comité opérationnel de janvier 2016, 280 millions d'euros en avril 2016 et 146 millions d'euros en juin 2016).

Avec les 28 actions adoptées aujourd'hui, ce chiffre est désormais porté à plus de 900 millions d'euros. En Mauritanie, avec ces actions nouvellement adoptées, le nombre de projets financés par le Fond Fiduciaire s'élève à 6, pour un montant total de 44,2 millions d'euros.


 

Editorial Sections:

Author