Delegation of the European Union to Mali

Le Projet d’Appui au Programme Frontières de la CEEAC cofinancé par l’Union européenne (UE) et le Gouvernement allemand sert de cadre de célébration de la journée internationale de la femme 2021 à Bitam

09/03/2021 - 16:45
News stories

Bitam, le 08 mars 2021- La Journée internationale de la femme, célébrée chaque année le 8 mars, a pour thème cette année le « Leadership féminin : Pour un futur égalitaire dans le monde de la Covid-19 ». A travers ce thème encourageant le leadership formel et l’égalité des femmes à travers le globe, le monde célèbre les femmes qui sont en première ligne pour lutter contre la pandémie mondiale.

Ainsi, dans le cadre des activités du Projet d’Appui au Programme Frontières de la CEEAC (APF-CEEAC) co-financé respectivement par l’Union européenne (UE) et le Ministère allemand des Affaires étrangères, à hauteur de 11 millions d’euros et 2,25 millions d’euros une activité sous le thème « Femmes, Frontières et COVID-19 » est organisée le 08 mars 2021 dans la commune frontalière de Bitam. Il s’agit d’une activité conjointe entre la Commission Nationale des frontières du Gabon (CNF), le Ministère de la Santé du Gabon et la CEEAC, à travers le Département : Affaires Politiques, Paix et Sécurité.

Il s’avère en effet que la pandémie Covid-19 a eu un impact particulier sur les femmes à travers le monde, notamment au plan de la paix et de la sécurité. Dans les régions frontalières, de nombreuses femmes se sont retrouvées dans l’impossibilité de subvenir à leurs besoins en l’absence de revenus provenant du petit trafic frontalier qu’elles exerçaient avant la fermeture officielle des frontières causée par la pandémie. Par ailleurs, les femmes assument souvent une grande partie de la responsabilité de la lutte contre la pandémie à différents niveaux :  en tant que personnel de santé, épouses et mères assurant le bien-être familial, elles assument la plus grande partie de la responsabilité de l’enseignement à domicile, mais aussi leaders d’associations de femmes.

En outre, la pandémie les expose à différentes menaces: un risque accru de violence conjugale, mais aussi de la part des forces de sécurité, une corruption et violence accrues aux frontières, dans le contexte en particulier de passages clandestins des frontières du fait de la situation économique tendue et des capacités éventuellement réduites des forces de sécurité de l’État.

Les objectifs de cette  activité conjointe  sont : sensibiliser les représentantes des organisations féminines évoluant dans la commune frontalière de Bitam sur la COVID-19 et échanger sur le leadership des femmes pour faire face à la crise sanitaire; informer les groupes cibles de la Commune frontalière de Bitam (Autorités locales, représentants des Forces de Défense et Sécurité, Groupements des femmes, leadeurs religieux, chefs de quartier, responsables des pays amis, sur les activités principales du Programme APF-CEEAC qui seront mises en œuvre principalement à la frontière Gabon-Cameroun et Gabon Congo; Identifier les acteurs potentiels dans la zone, susceptibles de collaborer avec le Projet APF-CEEAC, notamment dans les activités de sensibilisation et de renforcement des capacités des femmes.

Environ 60 délégués venant respectivement des groupements des femmes et autres acteurs clés de la Commune frontalière de Bitam, de la CEEAC, CNF, Ministère de la Santé (Copil) ainsi que les autorités locales, représentants des services de l’Etat aux frontières, participent à cette activité visant la création d’espaces sûrs pour les femmes touchées par les effets secondaires de la pandémie.

Pour de plus amples informations :

CEEAC :

Général Marcel Yves MAPANGOU MUSSADJI, Coordinateur du Programme Frontières de la CEEAC

Email : marcel.mapangoumoussadji@ceeac-eccas.org

Union européenne

Luis Moratinos, Chargé de Programme

Email : Luis.MORATINOS@eeas.europa.eu

GIZ 

Roman Meyer, Chef de Projet

Email : Roman.meyer@giz.de

 

 

 

Tags:
Editorial Sections: