Delegation of the European Union to Mali

Visite de terrain à Obock

25/09/2020 - 09:44
News stories

Actions financées par l’Union européenne dans le domaine des migrations. La ville d’Obock a accueilli une délégation conduite par le Ministre de l’Intérieur accompagné de l’Ambassadeur de l’Union Européenne, de la Coordinatrice des Nations Unies et du Directeur Régional Afrique de l’Est et Corne de l’Afrique de l’OIM. Cette visite avait pour objectif d’apprécier l’état d’avancement des projets sur la migration financés par l’UE et mis en œuvre par l’OIM Djibouti.

Le projet « Solutions pérennes pour les populations hôtes, les réfugiés et les migrants les plus vulnérables à Djibouti », financé à hauteur de huit millions d’euros (8 000 000€) grâce aux fonds fiduciaire d’urgence de l’Union européenne pour l’Afrique et « Initiative conjointe UE-OIM » à vocation régionale dont Djibouti bénéficie sont deux actions mises en œuvre par l’OIM.

La première action vise essentiellement à réduire la vulnérabilité des personnes les plus affectées par la migration mixte à Djibouti, renforcer les capacités du gouvernement dont l’ONARS à mieux anticiper et gérer l'impact des flux migratoires dans les territoires les plus affectés afin d’assister davantage les migrants en situation de vulnérabilité et de répondre aux besoins spécifiques des réfugiés et des migrants. Alors que la seconde soutient la protection, l’aide au retour volontaire et la réintégration des migrants.

S.E.M. Moumin Ahmed Cheikh, Ministre de l’intérieur et S.E.M. Aidan O’Hara, Ambassadeur de l’Union européenne se sont entretenus avec le préfet de la ville d’Obock, M. Abdoulmalik Banoita, dont le centre de quarantaine d’Ar-Aoussa dépend.

Rappelons aussi que depuis le début de la crise de la Covid 19, une partie des crédits de l’action Solutions Pérennes a été réorientée pour répondre aux besoins urgents des structures sanitaires à Djibouti   et dans les régions.

A ce jour, plus de 250 000€ (deux cent cinquante mille euros) ont été mobilisés, entre autres, pour l’achat d’équipements, la réhabilitation de centre de santé et des campagnes de sensibilisation.

 

Editorial Sections: