Délégation de l’Union européenne en République du Mali

Déclaration du Porte parole sur la situation au Mali

Bruxelles, 30/04/2015 - 10:53, UNIQUE ID: 150430_01
Statements by the Spokesperson

Les incidents survenus au Mali ces derniers jours, en particulier dans la localité de Ménaka, et la rupture du cessez-le feu sont des obstacles sérieux à la consolidation du climat de confiance indispensable pour la finalisation du processus de paix d'Alger. L'Union européenne reste solidaire des autres acteurs de la Médiation, et notamment des Nations Unies à travers la MINUSMA, dans leurs efforts pour revenir à une situation conforme avec les engagements pris et réitérés par les parties belligérantes  le 19 février dernier.

La violation des Accords et Déclarations ne peuvent être tolérées. Conformément aux positions prises par le Conseil de Sécurité des Nations Unies, l'Union européenne appuiera toute mesure appropriée à l'encontre des parties qui remettraient en cause le processus de paix ou le non-respect du cessez-le feu. Le soutien de l'Union européenne à la mise en œuvre d'un accord de paix dépendra du respect, par tous, de leurs engagements.

L'Union européenne appelle ainsi à la poursuite du dialogue avec toutes les parties prenantes. Elles doivent saisir la chance historique qui leur est offerte en signant l'accord négocié sous les auspices de la Médiation. Cet accord constitue la seule voie possible pour un retour à une paix durable au Mali. A cette fin, l'Union européenne appelle tous les acteurs à la retenue, tant sur le plan militaire, qu'à travers leurs déclarations qui pourraient créer des obstacles à la finalisation du processus et la relance de la vie économique et sociale dans le nord du Mali.

Languages:
Équipes éditoriales: