Delegation of the European Union to Malaysia

Forest Clean Up organisé par la Délégation : un geste symbolique en faveur de la préservervation de l'environnement et un appel à une citoyenneté écologique

19/02/2020 - 16:52
News stories

 

C'est au sein de la très fréquentée forêt de la Patte d'Oie, petit poumon vert au cœur de Brazzaville, que la Délégation de l'Union européenne en République du Congo a organisé un ForestCleanUp, samedi 15 février 2020. Avec ses partenaires, l'Institut français du Congo et le collectif d'artistes Evolve Artwork elle a mobilisé près de 150 volontaires qui ont accepté de donner de leur temps. Personnel de la Délégation, étudiants, élèves, scouts, diplomates, représentants d'associations engagées dans la préservation de l'environnement et journalistes ont répondu présent pour cette opération de salubrité de la forêt conduite par l'Ambassadeur Raul Mateus Paula, la ministre du Tourisme de l'environnement Arlette Soudan-Nonault et l'adjoint au Maire de Brazzaville, Muy Marius Okana.

 

Dès les premières heures de la matinée, les participants se sont éparpillés aux quatre coins de la forêt, munis de gants et de sacs poubelle. Plastiques, cartons, petits objets en métal ou plus insolite, carcasse de moto, fer à repasser ou sacs à main ont été récoltés. Au total, ce sont plus d'1 tonne de déchets qui ont été ramassés en 2 heures. Environ 1/3 de ces déchets (plastiques et cartons notamment) a été triée sur place par les membres du collectif Evolve Artwork. Ils entreront dans la fabrication de marionnettes géantes, principales attractions d'un carnaval vert qui ouvrira de façon festive au mois de juin, la Semaine de l'environnement et de la diplomatie climatique.

Ce ForesCleanUp a été l'occasion pour l'Ambassadeur Raul Mateus Paula, de rappeler les engagements de l'UE en faveur de l'environnement, notamment à travers le green deal, lancé par la Commission européenne en décembre dernier. De son côté, à travers les micros qui lui ont été tendus par les médias, la Ministre de l'environnement a interpellé les congolais, les invitant à plus de citoyenneté. Elle a souligné que la lutte contre le changement climatique n'était pas seulement l'affaire de l'Etat, mais qu'il appartenait également à chaque citoyen de s'approprier cette question et d'engager sa responsabilité vis-à-vis de la préservation de l'environnement. Elle a enfin encouragé les participants au ForestCleanUp à relayer au maximum l'opération du jour via les réseaux sociaux afin d'en maximiser l'impact.

Rubriques éditoriales: