Delegation of the European Union to the Republic of Madagascar and the Union of the Comoros

Cérémonie de réception d’équipements informatiques et de réseau pour les Ministères utilisateurs de l’AUGURE

16/01/2020 - 19:40
News stories

La cérémonie de réception des équipements informatiques et de réseau pour les Ministères utilisateurs de l’Application Unique de Gestion Uniforme des Ressources humaines de l’Etat (AUGURE) : 02 sites centraux (MEF, MTEFPLS) et 42 sites clients (20 ministères employeurs et 22 régions administratives) s’est tenue au Ministère des Affaires Etrangères sous le haut-patronage de Monsieur Christian NTSAY, Premier Ministre, Chef du Gouvernement et de Monsieur Giovanni Di GIROLAMO, Ambassadeur de l’Union Européenne, en présence de Monsieur Richard RANDRIAMANDRATO, Ministre de l'Economie et des Finances, de Madame Gisèle RANAMPY, Ministre du Travail, de l’Emploi, de la Fonction Publique et des Lois Sociales, du Président du Conseil d’Orientation et de Suivi du Programme de Réformes pour l’Efficacité de l’Administration (COS/PREA), des représentants des Ministères employeurs et du projet Ny Fanjakana ho an’ny Daholobe (NFD).

La contribution de l’Union Européenne à l'assainissement de la gestion des ressources humaines de l'Etat à travers le Programme Indicatif National (PIN) 11ème FED

L’action du 11ème FED de l'Union Européenne priorise trois secteurs d’intervention : (i) la gouvernance et le renforcement des politiques publiques, (ii) les infrastructures en support au développement économique et (iii) le développement rural.

Pour le premier secteur, les problèmes de gouvernance fragilisent significativement les efforts de développement du pays. Les domaines ciblés concernent l’organisation et la capacité de l’administration publique, la lutte contre la corruption et l'efficacité de la dépense publique.

Dans ce cadre, le projet « Ny Fanjakana ho an’ny Daholobe (NFD) » n° MG/FED/024-542 entre la Commission Européenne et la République de Madagascar a pour objectifs de contribuer à des finances publiques plus efficaces, à la lutte contre la corruption et à l'effectivité des sanctions en cas de corruption, et à une gestion plus transparente et efficace des ressources humaines de l'Etat.

Le projet NFD s’inscrit ainsi dans la mise en œuvre du PREA qui relève directement de la Présidence de la République de Madagascar. Il travaille en étroite collaboration avec le Bureau d’Appui à la Coopération Extérieure (BACE) du Ministère de l’Economie et des Finances. Il a pour objectif spécifique de renforcer l’efficacité et l’intégrité de l’administration publique pour améliorer la délivrance et la qualité des services publics.

L’assainissement de la gestion des ressources humaines de la fonction publique et de la solde constitue une des priorités du Plan Emergence Madagascar (PEM) et un des socles de l'émergence, auquel contribue l'UE à travers le projet NFD.

Ces dernières années, l'UE a notamment appuyé les études préalables au développement d’AUGURE comme support à un futur système intégré de gestion des ressources humaines de l’Etat, ainsi que la formation des utilisateurs aux niveaux central et régional. L'UE a également appuyé l’élaboration d’une nomenclature des postes de la fonction publique Malagasy pour contribuer à renforcer l’adéquation profil / poste dans les structures ministérielles lors des opérations de recrutement et d’affectation.

Plus récemment, l'UE a appuyé la Cour des Comptes dans son audit d'AUGURE et de la gestion de la solde. Le travail d'audit se poursuit encore ces prochaines semaines au niveau du paiement et de la comptabilité de ces dépenses. Les conclusions de la première phase ont été remises par la Cour des Comptes à la Présidence, et publiées dans le rapport public présenté à la population. Ce rapport a souligné de nombreuses faiblesses dans le système actuel qui génèrent des pertes financières conséquentes, alors que toutes les ressources disponibles sont nécessaires pour atteindre les objectifs de développement du pays que le président a fixé dans le PEM.

 

AUGURE 2.0: Objectifs, opportunités et défis dans la mise en place d'un système intégré de gestion des ressources humaines de l'Etat

L’Application Unique de Gestion Uniforme des Ressources humaines de l’Etat (AUGURE) a été initiée et co-gérée conjointement par le Ministère de l'Economie et des Finances et le Ministère du Travail, de l’Emploi, de la Fonction Publique et des Lois Sociales en 2017.

 

La communication verbale de la Présidence de la République d'avril 2019 ("Communication verbale sur la rationalisation de la gestion des ressources humaines de l’Etat") a souligné la priorité du Président de la République à l'assainissement de la gestion des ressources humaines de l'Etat et la lutte contre les fonctionnaires fantômes. L’utilisation de l‘AUGURE dans la gestion des ressources humaines est devenue impérative suite aux instructions du Président de la République lors du Conseil des Ministres du 17 Avril 2019.

 

L’AUGURE 2.0 ou AUGURE nouvelle version, telle que développée actuellement en application du Décret n°2019-1446 du 07 août 2019 portant institutionnalisation et opérationnalisation de l’AUGURE permettra d’informatiser la gestion des carrières et des compétences du personnel de l‘Etat. Plus concrètement, cette nouvelle version de l’AUGURE assurera à terme une gestion en temps réel des ressources humaines de l’Etat, en fournissant des informations à jour, précises et plus fiables, sur la base de données des effectifs, gérée conjointement par les deux Ministères responsables de l’opérationnalisation de l’AUGURE. Tel qu’il est stipulé dans le volet “Economie et Finances” de la Politique Générale de l’Etat, le système de contrôle des dépenses doit être renforcé pour que l’argent des contribuables soit utilisé à bon escient.

 

A terme, ce logiciel offrira une vision exhaustive du personnel de l'Etat, de sa répartition, et de son alignement avec les priorités du gouvernement. C'est une étape incontournable pour avancer vers une fonction publique plus efficace contribuant ainsi à la lutte contre la corruption qui peut gangréner les recrutements, les progressions de carrière, les affectations ou encore le paiement de la solde.

Les matériels remis comportent 78 postes de travail complets destinés aux ministères employeurs et services déconcentrés et 4 serveurs redondants destinés aux sites centraux du MEF et du MTEFPLS.

Editorial Sections: