Délégation de l'Union européenne au Liban

L'Union européenne lance la 13e édition du "Prix Samir Kassir pour la liberté de la presse"

Beirut, 07/02/2018 - 00:00, UNIQUE ID: 180208_11
Press releases

Aujourd'hui, au cours d'une conférence de presse tenue au siège de la Délégation de l’Union européenne au Liban, l'Ambassadeur Christina Lassen et Mme Gisèle Khoury-Kassir, Présidente de la Fondation Samir Kassir, ont lancé la 13ème édition du "Prix Samir Kassir pour la liberté de la presse" en présence de représentants des médias libanais.

Aujourd'hui, au cours d'une conférence de presse tenue au siège de la Délégation de l’Union européenne au Liban, l'Ambassadeur Christina Lassen et Mme Gisèle Khoury-Kassir, Présidente de la Fondation Samir Kassir, ont lancé la 13ème édition du "Prix Samir Kassir pour la liberté de la presse" en présence de représentants des médias libanais.

Le "Prix Samir Kassir pour la liberté de la presse", décerné depuis 2006 par l'Union européenne, rend hommage au journaliste et écrivain libanais Samir Kassir assassiné en 2005. Le Prix a attiré depuis sa création plus de 2 000 candidats parmi les journalistes du Moyen-Orient, du Golfe et d’Afrique du Nord.

L’Ambassadeur Lassen a dit : "La liberté de la presse et la sécurité des journalistes et des professionnels des médias sont des priorités clés de l'Union européenne au niveau global mais aussi ici au Moyen-Orient et au Liban. Durant des années nous avons financé plusieurs projets nationaux et régionaux pour promouvoir le journalisme professionnel et les capacités des institutions médiatiques à travers la région en vue de développer leur professionnalisme, leur qualité et leur sens éthique, et le Prix Samir Kassir vise à promouvoir la liberté d'expression et de la presse au Moyen-Orient et en Afrique du Nord." "C'est la 13e année consécutive que nous décernons ce prix, ce qui montre, malheureusement, qu'il y a un besoin criant de le faire perdurer étant donné que la situation dans plusieurs pays de la région n'a fait que se détériorer," a-t-elle ajouté.

Mme Khoury a sonné l'alarme "sur l'état de la liberté de la presse au Liban vu le nombre accru de violations contre les journalistes et les activistes sur les réseaux sociaux." Elle a insisté sur "le refus d'abandonner la liberté sous le prétexte de la stabilité," encourageant les journalistes à participer massivement à la compétition cette année.

Le concours est ouvert aux candidatures en provenance des pays du pourtour méditerranéen, du Moyen-Orient et du Golfe jusqu'au 10 avril 2018. Trois prix seront décernés :

- Meilleur article d'opinion

- Meilleur article d'investigation

- Meilleur reportage audiovisuel d’information

Les contributions doivent être axées sur un ou plusieurs des thèmes suivants : l'État de droit, les droits de l'homme, la bonne gouvernance, la lutte contre la corruption, la liberté d'expression, le développement démocratique ou la participation citoyenne. Le lauréat dans chacune des trois catégories recevra un prix de 10 000 €.

Le jury sera composé de sept membres votants de médias arabes et européens, et d’un observateur représentant l’Union européenne. Les noms des membres du jury seront communiqués le jour de la cérémonie de remise des prix, qui se tiendra le 31 mai 2018 à Beyrouth.

 

Le règlement du concours, les formulaires d’inscription et les détails du dossier de candidature sont disponibles sur le site www.prixsamirkassir.org.

Équipes éditoriales: