Delegation of the European Union to Lebanon

Lancement du court métrage "Marie Rassemble"

Liban, 16/11/2016 - 20:18, UNIQUE ID: 161124_11
Press releases

A l'occasion de la Journée internationale de la tolérance, déclarée par les Nations Unies, l'Amicale des Anciens élèves de Jamhour a lancé le court métrage "Marie rassemble".

A l'occasion de la Journée internationale de la tolérance, déclarée par les Nations Unies, l'Amicale des Anciens élèves de Jamhour a lancé aujourd'hui le court métrage "Marie rassemble" au cours d’une cérémonie qui s’est déroulée en la salle Naoum Khattar du Centre Sportif, Culturel et Social du Collège Notre-Dame de Jamhour. Ce film, réalisé par une commission d'anciens élèves de Jamhour en 2016, a pour but de mettre en relief la démarche de la "Rencontre islamo-chrétienne autour de Marie" afin de la propager auprès de la jeunesse libanaise dans tout le pays. Il a été financé par l'Union européenne.


À l’initiative de l’Amicale des Anciens Élèves de Jamhour et des associations partenaires, collaborant dans le cadre de la "Rencontre islamo-chrétienne autour de Marie", la Fête de l’Annonciation a été déclarée le 18 février 2010 par le Gouvernement libanais, Fête Nationale islamo-chrétienne commune, chômée chaque 25 mars.


M. Nagy el-Khoury, Secrétaire général de l’Amicale des Anciens Élèves de Jamhour, a prononcé son mot d’accueil en expliquant la démarche et la symbolique du choix de ce jour.


Cheikh Fouad Khreiss, responsable de la formation religieuse de l’Association des Mabarrat, a mis alors l’accent sur l’importance du dialogue interreligieux et la contribution de l'association depuis 2009 dans ce projet.


Le père Denis Meyer, s.j., vice-recteur du Collège Notre-Dame de Jamhour, heureux de constater que le Collège est devenu, avec le projet du 25 mars, un centre important pour le dialogue interreligieux, rappelle que le vivre ensemble, le dialogue et l’ouverture sont parmi les axes principaux de la pédagogie jésuite et des traditions de Jamhour.


Son excellence Mme Christina Lassen, Chef de la Délégation de l’Union européenne au Liban, a dit: "On doit promouvoir la tolérance comme moyen de propager une culture de diversité – une diversité qui unit et persiste. La diversité est notre force et notre beauté, en Europe comme au Liban. Préserver et promouvoir la tolérance est nécessaire afin de maintenir cette beauté."


M. Assi Rahbani, réalisateur du court métrage « Marie rassemble », a présenté le concept sur lequel l’équipe a travaillé. Il s’en est suivi une projection du film et une brève présentation par M. Nagy el-Khoury du projet de tournée dans les établissements pédagogiques du Liban, qui sera échelonné sur l’année 2017.


Pour terminer, témoignage de Mme Najwa Nassereddine, présidente du Global Forum for Religions and Humanity, qui a évoqué son engagement au sein de cette équipe qui œuvre à sa manière à instaurer la paix au Liban.


Pour ceux qui n’ont pas pu assister au reportage de 30 minutes sur le même sujet, intitulé « Chrétiens orientaux : foi, espérance et traditions » diffusé récemment sur France 2, une projection a été prévue à cet effet dans la salle.

Languages:
Editorial Sections:

Author