Delegation of the European Union to the Kyrgyz Republic

Biélorussie: déclaration du porte parole sur la répression contre les journalistes et les médias

Brussels, 30/08/2021 - 17:15, UNIQUE ID: 210830_5
Statements by the Spokesperson

Le 27 août, le régime biélorusse a ordonné la fermeture de l'association biélorusse des journalistes, l'organisation indépendante de journalistes la plus importante du pays.

Cette fermeture s'inscrit dans le cadre de la répression systématique et continue exercée contre toutes les voix indépendantes dans le pays. Parmi les 649 Biélorusses qui ont été reconnus comme prisonniers politiques, 27 sont des professionnels des médias. En mai, la plus grande plateforme médiatique indépendante, tut.by, a été réduite au silence et des procédures pénales ont été engagées contre sa direction et ses journalistes. En juillet, la répression menée sans relâche à l'encontre des organisations non gouvernementales et des défenseurs des droits de l'homme s'est poursuivie, y compris par des perquisitions de domiciles privés, et de nombreux citoyens ont été arrêtés et font l'objet d'accusations graves.

L'UE condamne fermement cette répression permanente et appelle les autorités biélorusses à y mettre un terme, à respecter leurs obligations et engagements internationaux dans le cadre des Nations unies et de l'OSCE et, enfin, à respecter les droits de l'homme et les libertés fondamentales de leur population.

L'UE reste aux côtés de la population biélorusse et continuera à soutenir la société civile, y compris les médias libres et indépendants.