Delegation of the European Union to the Kyrgyz Republic

XXIe réunion du Conseil présidentiel andin: déclaration du haut représentant, M. Josep Borrell

Brussels, 17/07/2021 - 22:52, UNIQUE ID: 210717_4
Statements by the HR/VP

À l'occasion de la XXIe réunion du Conseil présidentiel andin, le haut représentant de l'Union européenne pour les affaires étrangères et la politique de sécurité réaffirme l'engagement résolu de l'Union européenne envers l'Amérique latine et les Caraïbes, et en particulier la Communauté andine. Cet engagement s'accompagne d'une volonté de collaborer plus étroitement pour relever nos défis communs et défendre nos objectifs au niveau international.

L'intégration régionale fait partie de l'ADN de l'Union européenne et nous soutenons toutes les initiatives qui promeuvent cet objectif. Dans le cadre des efforts que nous déployons pour renforcer nos relations birégionales avec les pays d'Amérique latine et des Caraïbes, les instances régionales, telles que la Communauté andine, ont un rôle essentiel à jouer.

Notre coopération avec la Communauté andine repose sur des intérêts communs et sur la défense et la promotion de valeurs communes, par exemple le maintien de la démocratie, la garantie des libertés individuelles, le plein respect de l'État de droit et la protection des droits de l'homme. Nous sommes par ailleurs conscients de l'importance que revêtent les institutions multilatérales en tant qu'instruments de résolution de problèmes mondiaux complexes et comme instances de coopération.

Ce point prend tout son sens compte tenu de l'actuelle urgence sanitaire mondiale, et j'insiste sur le fait que l'Union européenne est résolue à intensifier les efforts conjoints pour répondre aux défis multidimensionnels créés par la pandémie de COVID-19, pour lutter contre les conséquences sanitaires, économiques et sociales de la pandémie et pour promouvoir une relance écologique post-COVID. Une reprise verte et durable est essentielle tant pour créer de nouveaux emplois que pour relever les défis du changement climatique et de la perte de biodiversité.

Les relations birégionales entre la Communauté andine et l'Union européenne devraient être renforcées par un programme positif qui intègre les intérêts et les objectifs communs des deux régions, dans le cadre du dialogue politique et de la promotion de la coopération birégionale par l'intermédiaire de la commission mixte, aux fins du développement des instruments en vigueur entre les deux blocs, tels que l'accord-cadre de coopération entre la Communauté andine et l'Union européenne ainsi que la déclaration de Rome.

Languages: