Delegation of the European Union to the State of Kuwait and the State of Qatar

Allocution de l’ambassadeur de l’Union européenne Madame Sylvie Tabesse - 9 mai 2021

Port-au-Prince, 06/05/2021 - 21:28, UNIQUE ID: 210506_12
Speeches of the Ambassador

Allocution de l’ambassadeur de l’Union européenne Madame Sylvie Tabesse, à l’occasion de la cérémonie officielle du 9 mai à la Résidence, Pétion-ville, le 6 mai 2021.

S.E.M, Monsieur le Premier Ministre et Ministre des Affaires étrangères,

Monsieur l’Ordonnateur national,

Son Excellence, Doyen du Corps Diplomatique,

Excellences Mesdames et Messieurs les ambassadeurs des Etats membres,

Mesdames et Messieurs les membres du Corps diplomatique et consulaire,

Mesdames et Messieurs les membres de la société civile,

Mesdames et Messieurs les membres de la presse,

Chers partenaires,

Chers collègues de la délégation,

Chers invités,

Chers amis,

Intro

C’est avec beaucoup de plaisir que je vous reçois aujourd’hui à la Résidence, afin de marquer ensemble ce moment historique, cher aux européens, qui permit à des femmes et des hommes, au sortir de l’affrontement le plus sanglant de l’histoire humaine, d’inspirer un projet de coopération sans nul autre précédent, dans un souci de paix et de prospérité pour leurs populations respectives.

Il s’agit de la date du 9 mai, célébrée chaque année depuis maintenant 71 ans en rappel à l’adoption de la Déclaration de Robert Schuman, qui donnera lieu à l’initiative d’intégration politique, économique et sociale la plus aboutie à nos jours : celle de l’Union européenne.

Le 9 mai : la célébration du vivre ensemble au profit d’un projet de paix et de prospérité collective

De la Communauté économique du charbon et de l’acier à l’Union européenne, en passant par Maastricht et Lisbonne, des femmes et d’hommes de plusieurs nations se sont engagés pour construire et modeler un espace de paix et de prospérité, en faisant de la diversité qui auparavant les divisait leur force et leur plus grande richesse.

Au sortir d’une guerre qui laissa l’Europe exsangue, avec des haines et des ressentiments tenaces, des obstacles culturels et politiques de tous ordres, le projet européen pouvait sembler utopique et certainement un pari, à l’époque, loin d’être gagné.

En dépit cependant de la méfiance, des reculs et des moments de doutes, ceux qui furent les pionniers de la construction européenne savaient que l’avenir de l’Europe allait se jouer selon sa capacité à, non pas oublier, mais à dépasser ses divisions, non pas à aimer mais à accepter d’écouter l’autre, non pas à nier ses différences, mais à s’en servir afin de bâtir sur cette diversité qui aujourd’hui constitue notre plus grande force.

La Fête de l’Europe, c’est avant tout la fête du vivre ensemble, du dialogue et du partage, au profit d’un projet de paix et de prospérité collective. Ce sont ces valeurs qui nous réunissent tous aujourd’hui, qui continuent à nous inspirer et que nous partageons avec nos amis haïtiens.

La démocratie: la garantie de ne laisser personne de côté

En 70 ans, l’Europe a été confrontée à de multiples défis : la chute du rideau de fer, la crise migratoire, le Brexit, les résurgences nationalistes et la pandémie de la Covid 19, qui aura fait plusieurs milliers de victimes sur le continent.

Ces défis auront fourni cependant une opportunité unique de réaffirmer les valeurs au fondement de notre histoire, qui sont avant tout des valeurs de paix, de solidarité, de droits humains, d’Etat de droit et de démocratie.

La démocratie est un ouvrage de longue haleine, l’Europe en sait quelque chose. Elle demande conviction et abnégation, pour accepter de tendre la main à l’ennemi d’hier.

Elle exige un engagement infaillible pour accomplir des changements douloureux indispensables et durables, dont les fruits bénéficieront non pas à un groupe, mais à toute la collectivité.

La démocratie est surtout cette garantie que chacun, indépendamment de son appartenance sociale, son orientation sexuelle, son genre ou ses conditions physiques, sans distinction aucune, sera pris en compte afin de bâtir des sociétés plus justes et plus inclusives.

Etat de droit, démocratie et respect des droits humains : les valeurs au cœur de notre partenariat avec Haïti

La démocratie, l’Etat de droit et les droits humains constituent les éléments qui guident notre partenariat avec la République d’Haïti, que nous nous sommes engagés à soutenir sur la voie des réformes essentielles au développement et au mieux-être de sa population.

Ainsi, une gouvernance financière soutenue par les principes de transparence, d’efficacité et des réformes audacieuses, se situe au cœur de la démocratie, en donnant les moyens à l’Etat de répondre en toute autonomie aux besoins des plus vulnérables et de favoriser une croissance équitable.

La transparence et la redevabilité sont essentiels à l’exercice d’une bonne gouvernance démocratique que l’Union européenne appui en travaillant étroitement avec la société civile, afin que celle-ci participe pleinement aux décisions de politiques publiques.

La participation en effet, demeure un critère clé de toute démocratie; c’est elle qui détermine la légitimité des décisions publiques et leur appropriation par les citoyens. Elle est entre autres, ce qui légitimise des consultations populaires en permettant que la voix de tous l’emporte sur la volonté d’un seul.

Une éducation, enfin, capable d’offrir à tous une égale opportunité de s’épanouir, tout en construisant des citoyens engagés, représente le chemin le plus sûr vers l’inclusion et la participation de tous, notamment celle des femmes qui représentent la majorité de la population de ce pays, et l’une des priorités de notre partenariat.

Nous continuons enfin, à placer les droits de l’homme au cœur de nos actions, parce qu’aucune société démocratique ne peut se bâtir sur le lit de l’exclusion et de l’intolérance. Ainsi, les personnes souffrant d’un handicap, les personnes LGBTI ont toutes leur rôle à jouer dans cette société qui doit être construite avec eux.

C’est là, toute la richesse et le potentiel de la diversité, au cœur de la devise de l’Union européenne et de la Fête du 9 mai.

Conclusion

70 ans après la Déclaration Schuman, les enjeux apparus dans un contexte mondial plus que jamais polarisé, ont renforcé notre conviction que seuls le consensus, le dialogue et un effort de vison partagée, peuvent contribuer à un meilleur avenir pour les générations futures.

La crise sanitaire de la Covid 19 en a été l’une des illustrations. L’Union européenne et l’Equipe Europe se sont déjà mobilisées via une enveloppe de 2.2 milliards € avec leurs partenaires mondiaux à travers l’initiative Covax, afin de rendre disponible le vaccin aux pays à faibles revenus.

La crise du climat et de l’environnement a des répercussions planétaires, auxquelles n’échappera pas Haïti. Elle fait partie des défis qui ne peuvent être relevés que si chaque haïtienne, chaque haïtien, a ce sursaut salvateur pour stopper cette course vers l’abime, et réinventer les valeurs de compromis et d’être ensemble qui ont servi à écrire les premières pages de son histoire.    

L’Union européenne pour sa part, réaffirme sa volonté de continuer à défendre les valeurs de la démocratie, de l’état de droit et de respect des droits humains qui se situent au cœur de sa création et son action.

Elle continuera à s’engager en faveur du respect des droits des personnes LGBTI, de toutes les minorités et des catégories marginalisées, parce qu’il n’existe pas de démocratie sans inclusion, ni sans liberté d’expression ou de parole.

A l’occasion de cette Fête de l’Europe, elle réitère sa volonté de continuer à promouvoir à travers ses partenariats, les principes de gouvernance, de transparence et de redevabilité qui se situent au cœur de l’Etat de droit, en lien avec la société civile.

A la famille des Etats membres, aux collègues de la délégation en Haïti, aux représentants de l’état haïtien et aux membres du corps diplomatique ici présents, et à tous les amis de l’Europe, je vous souhaite chaleureusement une bonne Fête de l’Europe, et que ses valeurs fondatrices inspirent nos actions futures.

Je vous remercie.

Editorial Sections: