European Union Office in Kosovo 
European Union Special Representative in Kosovo

L'UE réaffirme sa volonté de renforcer ses relations avec ses partenaires du voisinage méridional

Barcelona, 04/12/2020 - 16:00, UNIQUE ID: 201126_78
Press releases

L'UE a réaffirmé aujourd'hui sa volonté de renforcer ses relations stratégiques avec ses partenaires du voisinage méridional, lors de la réunion ministérielle Union européenne‑voisinage méridional présidée par le haut représentant et vice‑président, Josep Borrell, et à laquelle a participé Olivér Várhelyi, commissaire au voisinage et à l'élargissement. La réunion était organisée par Arancha González, ministre espagnole des affaires étrangères, de l'Union européenne et de la coopération.

Au cours de cette réunion, l'UE a officiellement lancé le processus de réflexion sur le partenariat entre l'Union européenne et le voisinage méridional, qui doit permettre de le mettre davantage en adéquation avec les défis et les possibilités d'aujourd'hui. Ce processus aboutira à l'adoption d'une communication conjointe sur un partenariat renouvelé avec les pays du voisinage méridional, prévue pour le premier trimestre de 2021.

Le haut représentant et vice‑président, Josep Borrell, a déclaré: "Nous sommes plus que jamais résolus à soutenir un partenariat ambitieux. Ensemble, nous sommes plus forts. La seule manière de transformer nos défis en possibilités est de mettre en place des solutions communes. Cette réflexion commune nous aidera à construire ensemble un partenariat euro‑méditerranéen meilleur, plus équitable et plus écologique, adapté au nouveau monde connecté du 21e siècle.".

Le commissaire au voisinage et à l'élargissement, Olivér Várhelyi, a ajouté: "Pour atténuer les effets désastreux de la pandémie de COVID‑19, nous devons miser sur des économies résilientes, inclusives, durables et connectées. Notre objectif pour les mois à venir sera de développer nos priorités de manière créative et de les mettre en rapport avec les outils qui peuvent faire la différence sur le terrain pour promouvoir la prospérité et la stabilité des deux côtés de la Méditerranée, dans notre intérêt mutuel.".

Les ministres ont procédé à un échange de vues sur la manière d'atténuer les effets de la pandémie de COVID‑19 pour favoriser davantage de stabilité, de sécurité et de prospérité pour tous, créer plus d'emplois et promouvoir le développement durable. Ils ont noté que les priorités de l'UE, telles que la transformation verte et numérique, l'importance des chaînes de valeur diversifiées et plus courtes et l'accent mis sur une croissance durable et inclusive offrent de nouvelles possibilités de coopération. Ils ont également débattu de la nécessité de stimuler l'investissement privé et de faire progresser les réformes économiques et en matière de gouvernance.

Parmi les autres sujets abordés figuraient notamment la gestion conjointe des migrations et la mobilité, ainsi que les possibilités de renforcer la lutte contre le terrorisme, les nouvelles menaces pour la sécurité et la criminalité organisée au moyen d'une coopération régionale et sous‑régionale accrue.

L'UE élaborera sa nouvelle communication en tenant compte de ses valeurs et de ses priorités, des besoins de ses partenaires, ainsi que de l'évolution des perspectives stratégiques, afin de promouvoir un agenda positif, de favoriser une relance et un développement durables et inclusifs et d'améliorer la résilience commune de la région.

Une consultation des parties prenantes, y compris les pays partenaires, la société civile, le secteur privé et d'autres parties intéressées, sera menée en parallèle à cet effet.

Contexte

Les principaux chocs socio‑économiques provoqués par la pandémie de COVID‑19 ont accentué les défis politiques, économiques, sociaux et de sécurité existant de longue date. Dans le même temps, la crise a ouvert de nouvelles perspectives pour développer, de manière plus créative, une coopération mutuellement bénéfique, sur la base des enseignements tirés de la coopération actuelle.

Le 25e anniversaire de la déclaration de Barcelone, qui a lancé le partenariat euro‑méditerranéen en 1995, crée une dynamique favorable à une réflexion approfondie sur les objectifs stratégiques et l'engagement de l'UE dans la région, afin de produire des résultats tangibles sur le terrain.

Pour plus d'informations

Fiche d'information "Partenariat entre l'UE et le voisinage méridional"

Tags: