European Union Office in Kosovo 
European Union Special Representative in Kosovo

L'UE et le Costa Rica tiennent leur troisième dialogue de haut niveau

Brussels, 20/11/2019 - 16:07, UNIQUE ID: 191120_13
Press releases

Le 19 novembre 2019, à Bruxelles, l'Union européenne et le Costa Rica ont tenu leur troisième dialogue de haut niveau en vue de renforcer le dialogue politique et la coopération entre les deux parties ainsi que de discuter de leurs relations bilatérales et de la politique internationale actuelle. La réunion a permis de dégager des points de convergence et de promouvoir une action commune dans les enceintes régionales et multilatérales.

Les deux délégations se sont déclarées satisfaites des excellents résultats de ce dialogue de haut niveau, qui a mis en évidence les liens solides existant entre les deux parties et leur a permis de dégager des positions convergentes sur plusieurs questions essentielles, en tenant également compte des priorités de la prochaine Commission européenne. Les parties ont souligné l'importance que revêtent la consolidation de la démocratie, de la paix et de la sécurité, le changement climatique, la coopération internationale et le renforcement des institutions et organes multilatéraux. Ces principes constituent un élément central de la politique étrangère des deux parties.

Les deux délégations ont rappelé qu'il importe d'entretenir des contacts de haut niveau et de procéder à des consultations politiques régulières. Elles se sont également félicitées du programme dense de réunions et de visites réciproques organisées durant l'année écoulée, notamment la réunion tenue entre Mme Federica Mogherini, haute représentante de l'Union européenne pour les affaires étrangères et la politique de sécurité et vice-présidente de la Commission européenne, d'une part, et M. Carlos Alvarado, président de la République du Costa Rica, et M. Manuel Enrique Ventura Robles, ministre des affaires étrangères, d'autre part, les 6 et 7 mai 2019 à San José.

Les deux parties ont souligné les valeurs et principes communs qu'elles appliquent dans les relations internationales et insisté sur le fait qu'elles sont des alliées traditionnelles dans le cadre multilatéral et dans la région. Elles sont convenues d'assurer le suivi des initiatives et projets communs dans le domaine de la coopération au développement et du développement durable.

En outre, cette réunion a permis d'engager un dialogue et un échange constructifs sur des priorités et approches géopolitiques communes pour relever les défis qui se posent dans les deux régions, y compris le Brexit. Les deux parties ont notamment discuté de l'intégration régionale dans le cadre du Système d'intégration centraméricain (SICA) ainsi que de la situation concernant l’accord d'association UE-Amérique centrale.

Les deux parties ont également évoqué des questions d'intérêt commun aux niveaux régional et international. Elles ont fait part de leur profonde préoccupation face à la crise politique, économique et sociale au Nicaragua et sont convenues que les incidences de cette crise au Costa Rica devraient être abordées conjointement par la communauté internationale.

Dans cet esprit, elles sont également convenues de la nécessité de faire face aux crises en Amérique latine et dans les Caraïbes. Elles ont réaffirmé leur soutien aux travaux du Groupe de contact international sur le Venezuela.

Enfin, les deux parties ont souligné qu'elles étaient résolues à continuer de défendre et de renforcer le système multilatéral fondé sur des règles, notamment au sein des Nations unies. Elles ont débattu de la coopération en matière de droits de l'homme dans les enceintes multilatérales, ont examiné les progrès accomplis dans les négociations relatives au changement climatique dans la perspective de la prochaine conférence des Nations unies sur le changement climatique, et ont également examiné des questions liées à l'égalité entre les femmes et les hommes.

L'Union européenne et le Costa Rica se sont félicités des progrès importants accomplis au cours de ce dialogue, se sont engagés à poursuivre le développement des relations bilatérales et sont convenus de tenir les prochaines consultations politiques en 2020 à San José, au Costa Rica.

La réunion était présidée par Mme Edita Hrdá, directrice exécutive pour les Amériques au Service européen pour l'action extérieure (SEAE), et Mme Lorena Aguilar Revelo, vice-ministre des relations extérieures du Costa Rica.

Languages: