European Union Office in Kosovo 
European Union Special Representative in Kosovo

L'UE et le Qatar tiennent leur première réunion au niveau des hauts fonctionnaires

Bruxelles, 04/07/2019 - 19:15, UNIQUE ID: 190704_6
Joint Press Releases

La première réunion au niveau des hauts fonctionnaires entre le Service européen pour l'action extérieure (SEAE) et le ministère qatarien des affaires étrangères s'est tenue à Bruxelles le 4 juillet 2019, coprésidée par Helga Schmid, secrétaire générale du Service européen pour l'action extérieure, et Soltan bin Saad Al-Muraikhi, ministre d'État des affaires étrangères.

La réunion a permis de lancer la mise en œuvre de l'accord de coopération entre le SEAE et le ministère des affaires étrangères de l'État du Qatar, signé le 7 mars 2018, lors de la visite officielle que S.E. l'émir de l'État du Qatar a effectuée à Bruxelles. L'accord de coopération vise à fournir un cadre permettant de procéder à un échange de vues sur des questions d'intérêt commun et à explorer différents domaines de coopération entre les deux parties.

Les consultations politiques de haut niveau tenues ce jour ont porté principalement sur les relations bilatérales UE-Qatar et sur développements intervenus récemment dans le Golfe, y compris le différend persistant que connaît la région et qui en est maintenant à sa troisième année. Les deux parties ont souligné la nécessité de désamorcer les tensions et d'éviter l'escalade, qui aurait des conséquences dramatiques dans la région et au-delà. Elles ont également axé en particulier leurs discussions sur le Yémen, le processus de paix au Proche‑Orient et la situation dans la Corne de l'Afrique, en Syrie, en Afghanistan, au Soudan et en Libye.

Les deux parties ont souligné qu'elles étaient déterminées à poursuivre leur travail et leur coopération en vue de promouvoir la paix et des solutions durables aux conflits existants.

Les participants se sont félicités des résultats de la première réunion du groupe de travail sur les droits de l'homme, qui s'est tenue à Doha en décembre dernier, et ont réaffirmé leur intention d'en tenir la deuxième édition à Bruxelles, avant la fin de l'année.

Dans le cadre des échanges qui ont eu lieu au cours de la réunion des hauts fonctionnaires de ce jour, les participants ont également cherché des moyens de renforcer la coopération et la coordination sectorielles, le SEAE et le ministère qatarien des affaires étrangères se félicitant des perspectives d'une interaction plus étroite dans les domaines de la sécurité et de la lutte contre le terrorisme, de la prévention des conflits et de la médiation, de la coopération au développement et de l'aide humanitaire, ainsi que des questions économiques et sociales.

La coopération sur un certain nombre de questions telles que l'échange d'informations, la lutte contre le terrorisme (y compris le financement du terrorisme) et la cybersécurité a été évoquée. Les deux parties entendent renforcer leur partenariat en matière de sécurité et de lutte contre le terrorisme pour éradiquer le terrorisme et l'extrémisme violent. Elles se sont accordées à reconnaître l'importance qu'il y a à accroître la coopération dans le cadre des enceintes multilatérales existantes, telles que le Forum mondial de lutte contre le terrorisme (GCTF) et le Fonds mondial pour la mobilisation et la résilience communautaire (GCERF); à cet égard, l'engagement du Qatar d'allouer 66,5 millions d'euros sur cinq ans aux travaux du Bureau de lutte contre le terrorisme, mis en place par les Nations unies, a été accueilli avec satisfaction. Le Qatar a fait le point sur la préparation des plans de sécurité pour la Coupe du monde de 2022.

Les deux parties ont en outre échangé des informations sur leurs efforts respectifs dans les domaines de la coopération au développement et de l'aide humanitaire, en particulier au Proche-Orient et en Afrique, sur des questions telles que les jeunes, la santé et les réfugiés. Elles ont expliqué leurs politiques, approches et outils et ont débattu de domaines concrets de coopération éventuelle.

La coopération sur les questions économiques et sociales a été examinée, l'accent étant mis sur la facilitation des échanges, l'investissement, l'éducation, la mobilité universitaire et l'espace, y compris la navigation par satellite.

Les deux parties conviennent de poursuivre leurs discussions et d'en assurer le suivi. La deuxième réunion des hauts fonctionnaires se tiendra en 2020 à Doha, au Qatar.

 

Languages: