European Union Office in Kosovo 
European Union Special Representative in Kosovo

Renforcement de moyens d'action des Groupes d'Auto Développement (GAD) en vue de lutter contre la pauvreté

03/07/2017 - 00:00
Agriculture and Food Safety

Renforcer les moyens d’action des groupes d’auto-développement dans l’agriculture, l’élevage et la pisciculture en vue d’augmenter leurs revenus, dans la lutte contre la pauvreté dans le district de Tshopo.

L’insuffisance d’encadrement technique de paysans, et l’inadaptation des intrants agricoles et outils de transformation, sont à la base du faible rendement de la production agricole. Celui-ci a entrainé les paysans à la culture d’autosubsistance.
 
 
De plus, il existe la difficulté de la commercialisation des produits agricoles qui, elle, se situe non seulement au niveau de la faible qualité de la transformation des produits, mais aussi  au niveau de l’évacuation de ces produits vers les grands centres de consommation. Il convient d'ajouter à cela le manque d’organisation efficace pour défendre valablement la cause des paysans pauvres.
 
 
La préoccupation majeure de ce projet est d'œuvrer à l’amélioration de conditions de vie des paysans, à travers la satisfaction de besoins élémentaires au niveau de l’alimentation, la santé, la scolarisation, l’acquisition de biens de première nécessité… Pour y arriver, le projet prévoit d'accompagner les paysans dans la transition d'une agriculture de subsistance vers une agriculture réellement productive et rentable. Cet accompagnement revient entre autre à donner aux paysans l’opportunité d’analyser et de discuter leurs situations locales de façon systématique, en portant l’attention sur les problèmes locaux et leurs causes. A cela s'ajoute la mise à disponibilité des ressources internes et externes.
 
 
Le renforcement des moyens d’action des groupes d’Auto Développement (GAD) tient compte des aspects organisationnel, professionnel et technique pour un meilleur apprentissage. Ainsi, les GAD engagés fonctionneront comme un mécanisme de diagnostic et des solutions aux besoins de leurs communautés. C’est dans ce sens que l’appropriation de l’action découlera des acteurs appuyés par le projet avec des effets d’entrainement sur l’ensemble de la région, en mettant en synergie tous les intervenants de la vie économique du milieu.
 
 
Ce projet entend donc renforcer les moyens d’action des groupes d’auto-développement dans l’agriculture, l’élevage et la pisciculture (en terme de savoir, d’avoir, de pouvoir et de vouloir) en vue d’augmenter leurs revenus, dans la lutte contre la pauvreté dans le district de Tshopo. Cet objectif sera atteint grâce notamment à (I) la sensibilisation-sélection des ménages, l'organisation-structuration des GAD et la formation des leaders, (II) la vulgarisation de nouvelles techniques agricoles, l'appui en intrants agricoles et le suivi des activités, (III) la vulgarisation de nouvelles techniques d’élevage, l'appui en géniteurs performants et en intrants d’élevage et le suivi des activités, (IV) la mise en place des comités de gestion, l'appui en unités de transformation et la formation des machinistes sur l’utilisation des machines, et (V) l'organisation des comités de commercialisation, la formation des membres des comités à l’étude des marchés et l'accompagnement dans la recherche des partenaires.
 

Montant total (EUR): 316 666.67

Montant engagé par l'UE (EUR): 285 000

Durée: juillet 2015 - juillet 2018

Organisation chargée de la mise en œuvre: CARITAS DEVELOPMENT KISANGANI

Instrument de financement: European Development Fund (EDF)

Zone bénéficiaire: Congo (Democratic Republic of the)

See Also

Editorial Sections: