European Union Office in Kosovo 
European Union Special Representative in Kosovo

Assistance technique au Programme d'appui à la réforme du secteur de sécurité (PROGRESS) - volet défense

27/01/2017 - 10:15
Conflict Response

Le programme vise à travers, (i) son volet 1, à poursuivre le renforcement institutionnel du Ministère de la Défense et des Anciens Combattants (MDNAC) et notamment son rôle dans la conduite de la réforme des forces armées (modernisation des cadres politique, légal, budgétaire) sur base du Plan de Réforme de l'Armée (PRA 2009) ; (ii) son volet 2, à appuyer la modernisation de la gestion administrative et budgétaire au sein du secteur de la défense, y compris l'assainissement des effectifs FARDC et, (iii) son volet 3, à contribuer au renforcement des mécanismes de redevabilité interne et externe dans le secteur de la défense.

Depuis 2006, la République Démocratique du Congo s’est engagée dans un vaste programme de réforme des Forces armées Congolaises (FARDC). Cette reconstruction de l’Armée a été largement appuyée par l’Union européenne via différents instruments dont les missions EUSEC (2005-2015) et le programme actuel d’appui à la réforme du secteur de la sécurité – volet défense  (PROGRESS). Ces appuis s’inscrivent totalement dans le cadre du Plan de Réforme de l’Armée 2009-2025 dont les quatre principes fondateurs sont:

  • l’homme au cœur de la réforme, qui doit pouvoir jouir de bonnes conditions de vie et de travail;
  • la modernisation du cadre réglementaire et législatif, notamment les textes régissant la carrière du militaire;
  • la formation afin de disposer d’une armée professionnelle;
  • la gestion efficiente et économique des ressources afin de garantir l’exécution des obligations constitutionnelles.

Le programme vise à travers, (i) son volet 1, à poursuivre le renforcement institutionnel du Ministère de la Défense et des Anciens Combattants (MDNAC) et notamment son rôle dans la conduite de la réforme des forces armées (modernisation des cadres politique, légal, budgétaire) sur base du Plan de Réforme de l'Armée (PRA 2009) ; (ii) son volet 2, à appuyer la modernisation de la gestion administrative et budgétaire au sein du secteur de la défense, y compris l'assainissement des effectifs FARDC et, (iii) son volet 3, à contribuer au renforcement des mécanismes de redevabilité interne et externe dans le secteur de la défense. L’assistance technique PROGRESS appuie ainsi différentes structures du Ministère de la Défense Nationale, des Anciens Combattants et de la Réinsertion (MDNAC-R) et de l’Etat-Major Général des Armées (EMG) pour :

  • une meilleure planification et mise en œuvre de la réforme grâce à un renforcement de la coordination et de la communication internes;
  • développer des procédures afin de soutenir la mise en œuvre de politiques de ressources humaines;
  • renforcer le contrôle des effectifs civils et militaires;
  • mettre en place de procédures financières et budgétaires efficaces, efficientes et économiques
  • renforcer la politique et la structure de formation en matière;
  • concevoir une politique globale, équitable, viable et pérenne de fin de carrière intégrant un plan d’assainissement des effectifs à long terme;
  • renforcer les mécanismes de contrôle interne et de redevabilité externe.

Les structures bénéficiaires de cet appui sont: la Direction des Ressources Humaines; la Direction Budget/Finances; la Direction Informatique; le Département Administration et Logistique de l’EMG; le Service de Communication et d’Information des Forces Armées; le Service d’Education Civique, Patriotique et d’Action Sociale; la Direction des Etudes Stratégiques, Planification et Orientation; Groupement des Ecoles Militaires; la Direction Informatique, Sélection et Orientation; l'Ecole d’Administration et d’Informatique de Kananga et l'Inspectorat Général.

 

 

Montant total (EUR) : 12 995 000

Montant total (EUR) :  12 995 000

Durée : mai 2015 - mai 2021

Organisation chargée de la mise en œuvre : TRANSTEC SA

Instrument de financement : European Development Fund (EDF)

Zone bénéficiaire : Congo (Democratic Republic of the)

See Also

Editorial Sections: