Delegation of the European Union to Kazakhstan

Déclaration de la porte-parole concernant l’élection présidentielle en République du Kazakhstan

Bruxelles, 10/06/2019 - 20:25, UNIQUE ID: 190610_10
Statements by the Spokesperson

Une élection présidentielle a eu lieu en République du Kazakhstan le 9 juin 2019, à l’issue de laquelle M. Kassym-Jomart Tokayev a été élu pour exercer un premier mandat en tant que président. Selon les premières conclusions de la mission d’observation électorale du BIDDH de l’OSCE, reconnue au niveau international, le scrutin a constitué une occasion importante d’engager d’éventuelles réformes politiques, mais il a été terni par des violations manifestes des libertés fondamentales et par des pressions sur les voix critiques. Le jour de l’élection, de nombreux manifestants pacifiques ont été arrêtés.

Dans l’ensemble, la mission d’observation électorale du BIDDH de l’OSCE a reconnu que l’élection avait été gérée de manière efficiente par la commission électorale centrale, mais des irrégularités importantes ont été observées dans tout le pays, y compris des cas de bourrage d’urnes, de vote en groupe et de séries de signatures identiques sur les listes électorales. De plus, le comptage a fait l’objet d’une évaluation négative dans plus de la moitié des cas soumis à une observation.

Compte tenu des lacunes signalées par la mission du BIDDH de l’OSCE, nous attendons du Kazakhstan qu’il prenne des mesures à l’égard de ces violations, ainsi que du cadre électoral juridique et politique contrôlé, étant donné qu’ils vont à l’encontre des obligations internationales du pays et des engagements pris par ce dernier au sein de l’OSCE. Dans le cadre de son accord de partenariat et de coopération renforcé avec le Kazakhstan, l’Union européenne est disposée à soutenir davantage les réformes visant à renforcer la promotion et la protection des libertés fondamentales et des droits de l’homme, le respect des principes démocratiques, l’état de droit et la bonne gouvernance. Nous nous réjouissons à la perspective de travailler avec le nouveau président sur ces points, ainsi que de faire progresser plus largement les relations entre l’Union européenne et le Kazakhstan.

Languages: