Delegation of the European Union to Iraq

République kirghize: déclaration du haut représentant/vice-président, M. Josep Borrell

Brussels, 15/10/2020 - 19:31, UNIQUE ID: 201015_53
Statements by the HR/VP

L’Union européenne prend acte de la démission, plus tôt dans la journée, du président de la République kirghize, M. Sooronbay Jeenbekov, après la récente invalidation des élections législatives dans le pays.

Il est essentiel que les pouvoirs et les compétences du président soient exercés dans le cadre juridique de la constitution kirghize et dans le respect des engagements internationaux de la République kirghize, y compris de l’état de droit, des droits de l’homme et des libertés fondamentales. L’annonce du transfert des pouvoirs présidentiels par le président du Parlement au premier ministre, M. Sadyr Japarov, pose sérieusement question à cet égard. La République kirghize est une démocratie parlementaire, et la répartition des pouvoirs doit y être respectée et préservée.

L’Union européenne, par l’intermédiaire de son représentant spécial pour l’Asie centrale et de sa délégation auprès de la République kirghize, entretient des contacts avec toutes les forces politiques du pays, ainsi qu’avec la communauté internationale dans son ensemble.

J’exhorte toutes les forces politiques de la République kirghize à engager un dialogue constructif et inclusif, en y associant pleinement la société civile et en gardant fermement à l’esprit les demandes légitimes du peuple kirghiz, afin de jeter les bases de nouvelles élections législatives et présidentielles, libres et régulières, conformes aux normes internationales et en présence d’observateurs du BIDDH de l’OSCE.

La progression de la République kirghize sur la voie démocratique a apporté à ses citoyens stabilité et croissance économique, ainsi que des bienfaits et des opportunités considérables. C’est dans ce contexte que l’UE et la République kirghize ont conclu un accord de partenariat et de coopération renforcé en 2019, l’Union accordant également des préférences commerciales unilatérales au pays. L’Union européenne soutient pleinement les progrès démocratiques accomplis par la République kirghize et est convaincue que ceux-ci seront préservés dans les jours et semaines à venir.