Delegation of the European Union to Iraq

PETITION: Situation de la population civile de la région d'Afrin en Syrie suite aux bombardements de la Turquie

Bruxelles, 15/06/2018 - 15:03, UNIQUE ID: 180615_9
Petition responses

EEAS/ ARES (2018) 1846756

Cher pétitionnaire,

Je vous remercie pour votre démarche à propos de la situation dans le Nord de la Syrie et plus particulièrement dans la région d'Afrin.

Depuis les débuts de cette opération lancée par la Turquie contre le Parti de l'Union Démocratique (en kurde : Partiya Yekîtiya Demokrat, PYD) l'Union Européenne n'a eu de cesse d'œuvrer pour un arrêt des hostilités. Nous avons exprimé publiquement mais aussi auprès de nos homologues Turques nos craintes quant aux conséquences négatives de cette offensive, non seulement pour la population mais aussi le processus de cessez-le-feu en Syrie.

Dans ses conclusions sur la Syrie du 16 Avril, le Conseil de l'Union Européenne a souligné que l'opération militaire menée par la Turquie dans le nord-ouest de la Syrie a encore compliqué la situation, a entraîné d'importants déplacements de la population locale et constitue une autre source de grave préoccupation. À cet égard, le Conseil a déploré les violations répétées du cessez-le-feu dans les zones dites de désescalade et demande instamment aux garants d'Astana que sont la Russie, l'Iran et la Turquie de faire en sorte que les hostilités cessent et d'assurer un accès humanitaire sans entraves, sûr et durable dans toute la Syrie, et de respecter leurs engagements en ce qui concerne l'instauration d'un cessez-le-feu à l'échelle de la Syrie ainsi que la levée des sièges. L'UE s'est par ailleurs déclarée fortement préoccupée par les informations faisant état d'ingénierie sociale et démographique dans certaines zones du pays.

L'UE a également exprimé sa préoccupation concernant la détérioration de la situation humanitaire dans le nord-ouest de la Syrie, en particulier dans la région d'Afrin à la suite de l'opération militaire turque, et n'a cessé de souligner que les organisations humanitaires doivent d'urgence bénéficier d'un accès humanitaire sûr, sans entraves et immédiat. Dans cette région comme dans l'ensemble du pays, il est urgent et nécessaire de créer les conditions permettant d'assurer, pour les personnes déplacées et les réfugiés, un retour sûr, volontaire et dans la dignité.

L'UE répète que toute solution durable au conflit requiert une véritable transition politique conformément à la résolution 2254 du Conseil de sécurité des Nations unies et au communiqué de Genève de 2012 négocié par les parties syriennes dans le cadre du processus de Genève mené sous l'égide des Nations unies. Dans ce contexte il est crucial qu'un cessez-le-feu s'applique à l'ensemble du pays. L'UE ne cessera par ailleurs d'affirmer qu'elle demeure  attachée à l'unité, à la souveraineté et à l'intégrité territoriale de l'État syrien.

Vous trouverez les positions de l'Union Européenne sur http://data.consilium.europa.eu/doc/document/ST-7956-2018-INIT/en/pdf.

En vous assurant de ma considération distinguée,

Erika Ferrer

Download the response to the petition

Editorial Sections: