Delegation of the European Union to India and Bhutan

Les Amis du Mékong: communiqué de presse conjoint «Reprise et résilience»

Bruxelles, 05/08/2021 - 00:00, UNIQUE ID: 210806_9
Joint Statements

Le texte de la déclaration ci-après a été publié par les gouvernements et les membres du mécanisme «Les Amis du Mékong» à l’occasion de la réunion ministérielle de 2021 des Amis du Mékong.

Début du texte:

Les chefs de délégation des Amis du Mékong se sont réunis virtuellement le 5 août 2021. Nous avons souhaité la bienvenue aux chefs de délégation du secrétariat de l’ASEAN, du Royaume-Uni et de l’Inde, qui ont participé en tant qu’observateurs.

Nous avons réaffirmé notre volonté de promouvoir, dans la sous-région du Mékong, les valeurs partagées et les principes communs, notamment ceux consacrés par la charte des Nations unies, le traité d’amitié et de coopération en Asie du Sud-Est et d’autres mécanismes régionaux pertinents, tels que la transparence, la bonne gouvernance, l’unité de l’ASEAN et son rôle central, le multilatéralisme, l’égalité, le respect mutuel, la confiance mutuelle, l’intérêt mutuel, le consensus et un ordre fondé sur des règles dans le respect du droit international. Ensemble, nous nous sommes engagés à poursuivre notre ligne de conduite basée sur la transparence et la collaboration et visant au développement durable et inclusif de la sous-région du Mékong.

Nous avons célébré le 10e anniversaire des Amis du Mékong, anciennement Amis du bas-Mékong, et avons souligné que, de notre point de vue, l’engagement des Amis du Mékong dans la sous-région du Mékong fait partie intégrante de notre coopération avec l’ASEAN et avec tous les pays de la région indo-pacifique, la volonté étant de soutenir les principes énoncés dans les perspectives concernant la région indo-pacifique (Outlook on the Indo-Pacific) adoptées par l'ASEAN et de contribuer à maintenir et à promouvoir la paix et la stabilité dans la région et au-delà.

Nous nous sommes félicités de l’adhésion du secrétariat de la Commission du Mékong. Nous avons rappelé la complémentarité avec les cadres de coopération existants, notamment le cadre global de relance de l'ASEAN, la stratégie de coopération économique des bassins de l’Irrawady, de la Ménam et du Mékong (ACMECS), d’autres mécanismes de coopération du Mékong et le sommet de l’Asie orientale. Nous avons appelé à la coopération entre ces mécanismes chaque fois que possible, afin de renforcer les solutions mises en œuvre au niveau local pour répondre aux besoins de la sous-région.

Commémorant dix années de coopération et de développement, nous avons salué les efforts concrets considérables déployés collectivement par les Amis du Mékong en faveur de la sous-région du Mékong, et nous nous sommes engagés à continuer d’œuvrer au renforcement de la coopération et à examiner les possibilités de célébrer davantage ce 10e anniversaire.

Nous avons réaffirmé l’importance du rôle et de la coopération des Amis du Mékong pour la résolution des défis transfrontières, la promotion d’une croissance résiliente et inclusive au lendemain de la pandémie de COVID-19 et le renforcement du développement durable dans la sous-région du Mékong. À cette fin, nous avons décidé d’intensifier la coopération entre les membres, ainsi qu’avec d’autres mécanismes régionaux du Mékong, afin de renforcer la reprise, la résilience et le développement dans l’ensemble de la sous-région du Mékong. Les domaines prioritaires de coopération comprennent, sans que cette énumération soit exhaustive: le développement socio-économique, la santé, le climat, l’environnement, l’eau, l’énergie, la sécurité alimentaire, la gestion des ressources naturelles, les infrastructures durables, la transformation numérique, le développement humain et la mise en avant d’une reprise post-COVID-19 écologique et durable. Nous avons également réaffirmé notre volonté commune d’atteindre les objectifs du programme de développement durable à l'horizon 2030 des Nations unies et de mettre pleinement en œuvre l’accord de Paris sur le changement climatique.

Nous avons souligné l’importance d’une planification dirigée par les données et proactive du bassin de la sous-région du Mékong, afin de permettre une utilisation équitable et durable de l’eau et des ressources connexes et de résoudre les problèmes transfrontières. Nous avons renouvelé notre appui à la Commission du Mékong, seule organisation du bassin du Mékong fondée sur un traité, dans son rôle en faveur du développement et de la coopération transfrontière du bassin du Mékong, et nous avons encouragé à continuer de soutenir les principes, objectifs et buts à atteindre de la Commission du Mékong. Nous avons félicité la Commission du Mékong et ses pays membres d’avoir présenté en temps utile la stratégie transformatrice pour le développement du bassin 2021-2030, de faire preuve de transparence et de choisir d’évoluer vers une planification régionale proactive, le partage des avantages et des risques et une prise de décision inclusive et fondée sur la science.

Nous avons réaffirmé l’intention d’organiser régulièrement des dialogues, des consultations, des réunions au niveau des hauts fonctionnaires et des ministres et d’intensifier le partage d’informations et l’échange de bonnes pratiques, afin d’explorer et de mettre en œuvre des moyens d’approfondir encore la coopération dans des domaines d’intérêt mutuel.

Les Amis du Mékong comprennent: la Banque asiatique de développement, l’Australie, le Cambodge, l’Union européenne, le Japon, le Laos, le secrétariat de la Commission du Mékong, le Myanmar, la Nouvelle-Zélande, la République de Corée, la Thaïlande, les États-Unis, le Viêt Nam et la Banque mondiale. Le secrétariat de l’ASEAN, le Royaume-Uni et l’Inde ont participé à la réunion en qualité d’observateurs.

Fin du texte.

Languages: